Lbachir Benhmad : «Notre banque occupe la première place du secteur bancaire régional»

Lbachir Benhmad : «Notre banque occupe la première place du secteur bancaire régional»

ALM : Quelle est la place de la Banque Populaire du Centre-Sud dans la région d’Agadir ?
Lbachir Benhmad : Dans son environnement riche et diversifié, la Banque Populaire du Centre-Sud occupe la première place du secteur bancaire régional, avec des parts de marché importantes. En effet, la Banque Populaire du Centre-Sud collecte près de 37% des ressources de son marché et finance plus de 36 % de l’économie régionale. En termes de maillage bancaire, elle assure le quart de l’implantation des agences bancaires dans son champ d’action. Notons que depuis l’achèvement de la mise en place de la réforme du Crédit Populaire du Maroc, l’autonomie de la Banque Populaire du Centre-Sud s’est trouvée renforcée pour mieux exercer sa vocation de développement régional à participer activement à la promotion de la région et se positionner avantageusement pour le financement de l’économie régionale et la collecte de l’épargne. Cette nouvelle donne, conjuguée aux profondes mutations que connaît la profession bancaire, a amené la Banque Populaire du Centre-Sud à mettre en place sa nouvelle structure orientée vers les marchés pour développer son efficacité organisationnelle afin de mieux identifier les attentes de ses clients et améliorer les processus clefs qui concourent à leur satisfaction. Pour cela la Banque Populaire du Centre-Sud dispose de plusieurs atouts.

De quoi s’agit-il au juste ? Et quels sont ces atouts ?
D’abord, nous avons une gamme de produits adaptés aux besoins des différentes catégories de la clientèle qui ne cesse d’évoluer. 
Il y a aussi un savoir-faire professionnel développé au fil des décennies de services à la clientèle en plus d’une grande connaissance des différents secteurs économiques de son champ d’action dont sa part au financement ne cesse de croître. La Banque Populaire du Centre-Sud se penche également sur la promotion d’une politique de proximité par la multiplication des points de vente et l’amélioration permanente des produits et services pour une satisfaction optimale de la clientèle.
Et enfin, il y a une mobilisation de l’encadrement et de l’ensemble des collaborateurs pour la mise en œuvre de manière optimale de ces atouts.

Quelle est la finalité de cette stratégie adoptée par votre banque ?
Ainsi par cette stratégie, la Banque Populaire du Centre-Sud aspire poursuivre le développement de ses activités  avec l’objectif d’accomplir sa mission en tant que banque citoyenne à vocation régionale qui participe activement au développement économique et social de sa zone d’action à savoir les régions de Souss-Massa-Draa et Guelmim-Smara. En termes d’implantation, la Banque Populaire du Centre-Sud se caractérise par un réseau dense d’agences sur un vaste territoire couvrant les régions de Souss-Massa-Drâa et Guelmim-Smara avec deux wilayas et 10 provinces. Cette implantation se fixe particulièrement comme objectif la bancarisation des régions de sa zone d’action.

Vous avez procédé à une nouvelle organisation de la Banque Populaire du Centre-Sud. Quel est l’objectif de ce changement ?
La nouvelle organisation par marché (particuliers, professionnels, Marocains du monde et entreprises) vise essentiellement le recentrage des différentes activités sur le client en essayant de lui proposer des produits et services spécifiques et adaptés à ses besoins.
Cette nouvelle organisation, en plus de son ancrage régional, permet à la Banque Populaire du Centre-Sud d’accompagner les secteurs économiques de sa zone d’action. Pour l’agriculture, nous accompagnons le Plan Maroc Vert. Pour le tourisme, nous participons à la réalisation de la Vision 2010. Et pour la pêche, la Banque Populaire du Centre-Sud assiste et finance le secteur dans sa mise à niveau à travers le programme Ibhar.

Quelles sont les offres que la Banque Populaire du Centre-Sud propose aux entreprises ?
La Banque Populaire du Centre-Sud attache une importance toute particulière à la création d’entreprises à travers des actions ciblées comme des appels à projets dans le cadre des actions lancées par la Fondation Banques Populaires pour l’éducation et la culture.  Nous accompagnons également le programme Moukawalati ainsi que le programme Initiative pour la promotion de l’emploi et du développement (IPED) dans les régions Sud (Gelmim-Smara).

Qu’en est-il pour le marché des Marocains résidant à l’étranger ?
Sur le marché des Marocains du Monde, la Banque Populaire du Centre-Sud est l’acteur principal à l’échelon régional. Son réseau tant au niveau national qu’international a pour objectif d’accompagner cette catégorie de clientèle dans la satisfaction de ses différents besoins.  

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *