Le 25ème festival du cheval de Tissa du 19 au 23 septembre

Le 25ème festival du cheval de Tissa du 19 au 23 septembre

Le 25ème festival du cheval de Tissa (province de Taounate) se tient du 19 au 23 septembre, sous le thème « Le cheval au service du développement local ».
Initié par la Fédération Al Wifak du festival du cheval de Tissa, en collaboration avec la province de Taounate, le conseil régional de Taza-El Hoceima-Taounate et l’Agence de développement des préfectures et provinces du nord, le festival entend promouvoir les sports équestres dans la région et contribuer à son développement socio-économique et touristique.
Le festival, qui draine des éleveurs et des agriculteurs de plusieurs régions du Maroc, contribue également à la vulgarisation des techniques de l’élevage des chevaux arabes barbes.
Après avoir acquis ses lettres de noblesses au fil des ans, le festival est devenu un rendez-vous incontournable aussi bien pour les habitants de la province que pour des milliers de visiteurs qui viennent de toutes les régions admirer la beauté du cheval et des arts équestres traditionnels.
Le cheval occupe, en effet, une place importante à Tissa. Animal noble et respecté, il représente une source de fierté pour les différentes tribus de la région.
Le festival du cheval de Tissa est l’un des rares lieux de rassemblement des cavaliers les plus connus des provinces de Taounate, Taza, Sidi Kacem, Boulemane, Moulay Yacoub, Sefrou et Meknès.
Le festival, qui coïncide chaque année avec le moussem religieux du saint sidi M’hammed Belahssan que célèbrent les chorfas janatyinnes, prévoit une programmation riche et diversifiée, notamment les traditionnelles fantasias exécutées par les célèbres cavaliers de la région de Taounate, des débats sur le secteur agricole et l’élevage des chevaux, ainsi que des expositions d’arts plastiques et de produits d’artisanat local.
Des soirées artistiques animées par des groupes de musique populaire, une cérémonie de mariage traditionnel local, des compétitions sportives et la visite au sanctuaire de Sidi M’hammed Belahssen, figurent également au programme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *