Le conseil de la région consacre 77 millions DH pour l’exercice 2010

Le conseil de la région consacre 77 millions DH pour l’exercice 2010

Le siège de la wilaya de Tanger a abrité, lundi 9 novembre, la session extraordinaire du conseil de la région Tanger- Tétouan. Présidés par Rachid Talbi Alami, président dudit conseil, les travaux de cette session extraordinaire se sont déroulés en présence du wali de la région Tanger-Tétouan, Mohamed Hassad et de quelque 74 conseillers. A l’ordre du jour de cette séance figuraient deux points à savoir : l’élection du secrétaire et du rapporteur du budget du conseil et l’étude ainsi que l’adoption du budget prévisionnel pour l’exercice 2010. Concernant l’élection du secrétaire du conseil de la région Tanger- Tétouan, ce poste est revenu au conseiller Mohamed Larbi Lamrani qui se présentait sous les couleurs de l’Union socialiste des forces populaires (USFP). Alors que le conseiller Seddik Dahbi a été élu rapporteur du budget sous l’étiquette «Sans appartenance politique» (SAP). Les conseillers présents lors de cette session extraordinaire ont procédé par la suite à l’étude et l’examen du budget prévisionnel pour l’exercice 2010. Préparé par le précédent conseil Tanger- Tétouan, celui-ci avait consacré la somme de 77 millions DH pour l’exercice au titre de l’année prochaine. 73% du montant global du budget prévisionnel sont attribués aux dépenses globales qui s’élèvent à quelque 56,5 millions DH. Une part importante de 20,5 millions DH est destinée à assurer le recouvrement des coûts de fonctionnement ainsi que l’aide octroyée aux associations. A cet effet, l’excédent dégagé pour l’exercice 2010 sera consacré à couvrir les projets d’investissements programmés par le conseil dans la région Tanger- Tétouan. «Ce montant dégagé comme excédent est très faible devant les besoins de la région», a précisé M. Talbi Alami.
Le président du conseil de la région Tanger-Tétouan a poursuivi que pour la réussite de son programme de travail et la mise à niveau de la région, le conseil devait procéder à la négociation auprès des départements ministériels concernant leurs programmes et plans nationaux tels que le Plan Emergence, le Plan Maroc Vert, le Plan pêche, le Plan de développement de l’artisanat. «Car notre mission principale est de jouer un rôle de facilitateur et de fédérateur pour pouvoir obtenir le maximum de soutien pour le programme du développement de notre région», a souligné M. Talbi Alami.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *