Le programme Procadem a démarré

Le programme Procadem a démarré

L’Académie régionale de l’éducation de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra organise des sessions de formation au profit de 131 cadres de l’enseignement en application des dispositions du programme Procadem. Les bénéficiaires de ce programme sont répartis en  quatre groupes. Le premier a commencé un cycle de formation le 17 avril. Le volume horaire consacré à ce groupe, un total de 30 heures, va porter sur des formations théoriques et pratiques au profit de ces cadres de l’administration de l’éducation. Des professeurs expérimentés veillent à la réussite de ces formations qui entrent dans le cadre du renforcement des capacités des ressources humaines et notamment les capacités de gestion selon un mode participatif. L’objectif recherché est de doter le personnel de l’administration des mécanismes d’évaluation du rendement, mais aussi une institutionnalisation de la formation au sein de l’administration de l’éducation. Les différents participants à cette formation, qui se déroule au siège de l’Académie régionale de Laâyoune, ont souligné l’importance de cette initiative qui va leur permettre de  développer leurs compétences en matière de gestion financière et de budgétisation. Cet atelier va leur permettre également de partager et échanger leurs expériences, promouvoir la qualité de la gestion des ressources humaines, ainsi que le développement de la communication. Le Procadem est un programme ambitieux qui vise le renforcement des capacités institutionnelles du système éducatif marocain dans la mise en œuvre de la décentralisation et de la déconcentration des prérogatives et des responsabilités vers les Académies régionales de l’éducation et de la formation, les délégations et les  établissements scolaires. Il ambitionne aussi de parvenir à l’adoption d’une approche participative et de prise en compte de l’égalité des chances et de l’égalité des sexes.
Le Procadem bénéficie de l’appui financier du gouvernement du Canada et est mis en chantier en collaboration avec le département de l’Enseignement supérieur. Les bénéficiaires de cette première session de formation ont tous mis l’accent sur l’élément humain, le pilier du développement du secteur.  C’est ce qui nécessite, selon eux, des formations continues pour de se conformer aux nouveautés nationales et internationales.
L’Académie régionale de l’éducation et de la formation de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra a déjà organisé, en mars dernier, des sessions de formation continue au profit des enseignants de la région dans le cadre du programme Génie. Ce dernier est un programme gouvernemental qui vise à généraliser les TIC aux établissements de l’enseignement public.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *