L’entreprise, moteur du développement

L’entreprise, moteur du développement

Initiée par l’Institut supérieur d’informatique appliquée et de management (ISIAM) d’Agadir en collaboration avec l’institut d’administration des Entreprises (IAE) de Nancy II (France), cette rencontre a eu pour objectif d’associer les universitaires, chercheurs, experts, acteurs sociaux et entrepreneurs à l’élaboration d’une nouvelle approche de la problématique de la responsabilité sociale de l’entreprise (RSE) et du développement durable.
Les participants ont examiné plusieurs questions ayant trait à la responsabilité sociale de l’entreprise à la lumière des expériences de certaines entreprises et institutions en la matière. Ils ont également suivi plusieurs communications portant sur les expériences d’entreprises étrangères et certaines instances internationales. Cette rencontre a, en outre, prévu des sessions de formation sur la responsabilité des entreprises et le développement local en faveur des gérants et des cadres supérieurs des entreprises.
Lors de la cérémonie d’ouverture, plusieurs intervenants ont insisté sur l’importance de la RSE, «un concept qui, au-delà des obligations légales, permet aux entreprises d’intégrer volontairement les préoccupations sociales et environnementales dans leurs activités ainsi que dans leur interaction avec leurs partenaires». Selon eux, la principale fonction de l’entreprise est de créer de la valeur, tout en produisant les biens et services et en contribuant au bien-être de la société.  Cette rencontre a constitué une occasion pour attirer l’attention  des  entreprises sur leur responsabilité sociale et  les inciter à mieux intervenir dans le cadre du développement humain. Le programme de cette manifestation scientifique a englobé plusieurs thèmes relatifs notamment au code de conduite, à la pratique des entreprises, ainsi qu’à l’éthique des affaires et du développement durable. Pour instaurer et valoriser ce sentiment d’engagement, des ateliers de formation et de sensibilisation ont été tenus . Dans ce cadre, chercheurs et spécialistes de la RSE ont sensibilisé les dirigeants et cadres supérieurs des entreprises désirant approfondir leurs connaissances dans la matière et qui comptent entreprendre des actions futures en matière de responsabilité sociale. Cette rencontre scientifique a également offert aux associations de la région une opportunité de tisser des liens de partenariat et de faire connaître leurs produits qui étaient exposés dans des stands bien agencés et achalandés. Ont pris part à cette rencontre, organisée en coordination avec la section régionale de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et l’université Ibn Zohr, plusieurs organismes internationaux, dont notamment l’Agence Internationale de la mesure de la responsabilité sociale des organisations, le Réseau International de l’organisation et de développement durable) et l’Association internationale de management Stratégique.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *