Les acteurs du développement montent au créneau

Au cours de cette manifestation organisée par le gouverneur de la province d’Ouarzazate, Mohamed Ichnnaren, et les différents acteurs de développement de Tinghir, les participants (acteurs politiques, syndicaux, associatifs ainsi que les élus) ont souligné à cette occasion l’intérêt capital de ce genre de rencontres de communication, appelant à ce qu’elles soient érigées en une tradition constante. Ils ont aussi signalé que de pareilles rencontres permettraient de focaliser de concert les principaux axes à traiter et d’harmoniser les différentes actions et d’encourager les synergies requises, afin d’éviter la dispersion des efforts. Aussi bien dans la séance matinale qu’en après midi, une grande partie des intervenants a mis l’accent sur la nécessité, à l’heure qu’il est, de mettre en place des représentations des services extérieurs sur Tinghir, afin d’assurer la proximité des services administratifs. La distance de 170 km séparant Tinghir d’Ouarzazate, chef lieu de la province, se dresse comme un handicap majeur contre les intérêts des populations.
La question des terrains collectifs est revenue à plusieurs reprises dans les interventions des acteurs de développement, dans la mesure où la nature juridique de ces terrains et les modalités administratives requises en matière de leur cession constituent la source de beaucoup de problèmes relatifs à l’investissement dans la région. Selon un exposé global de la situation présenté à l’occasion, plusieurs douars relativement lointains souffrent d’un sous équipement au niveau d’infrastructures de base, notamment en matière d’approvisionnement d’eau et d’électricité, d’établissements scolaires, de centres de santé et de routes. Intervenant à cette occasion, M. Ichnnaren a souligné que «l’objectif de cette rencontre n’est pas uniquement d’opérer un diagnostic de la situation qui prévaut, mais également de faire montre d’un esprit créatif afin d’aboutir à des solutions viables à même de contribuer au développement». Pour le gouverneur, la traduction dans les faits de toutes les propositions est tributaire des synergies entre tous les acteurs, mettant l’accent dans ce cadre, sur le rôle important de la société civile en matière de développement. Plusieurs chefs des services extérieurs sont intervenus lors de cette rencontre afin d’expliquer les données concernant leurs secteur et d’étaler les projets programmés au cours de l’année 2007. Une première réunion avait été tenue en décembre dernier en présence de tous les acteurs de développement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *