L’INDH s’engage sur plusieurs fronts

L’INDH s’engage sur plusieurs fronts

Dans le cadre de l’INDH, la ville de Marrakech a entamé plusieurs projets de construction et d’aménagement. entre autres, l’aménagement de l’espace des Labatas afin d’améliorer les conditions de travail et de vie des 400 artisans.
Ces travaux ont exigé un montant de 1.815.400 dirhams, avec la participation de l’INDH avec 1.595.400 DH.
Par ailleurs et pour encourager la scolarité des enfants dans les quartiers défavorisés, une bibliothèque a été équipée des livres pour enfants, à Sidi Youssef Ben Ali, pour un investissement de 113.390 DH financé par l’INDH.
En outre, une garderie dénommée «Initiative» a été créée à Hay Chouhadas, pour promouvoir  l’enseignement préscolaire des enfants issus de familles à revenus limités. Ce projet a nécessité  un budget de 540.000 DH dont 300.000 DH ont pour origine l’INDH.
Pour sa part, l’association «Soroptimiste»  a créé «Dar Attaliba» au Douar Eljdid à Sidi Youssef Ben Ali. Il s’agit d’une maison destinée à l’hébergement des jeunes étudiantes des périphéries de la ville de Marrakech. L’investissement s’est élevé à 12 millions de dirhams auquel l’INDH a contribué à hauteur de 45.000 DH. Dans la même optique, «le club féminin de Kasbah» a été équipé d’ateliers de borderie, de coutures, pour un montant de 45.000 DH et le centre de santé de la même place a été  équipé  d’un appareil d’échographie, pour un coût de 267.000 DH auquel l’INDH a contribué avec 122.000 DH.
L’association  «Al Karam» a créé, quant à elle, un centre pour héberger les enfants de la rue dans l’objectif de les réinsérer dans la société. Le financement de ce centre s’est élevé à 249.000 DH dont 199.000 DH provenant de l’INDH. 100 enfants sont pris en charge annuellement par ce cet établissement.
Un centre d’insertion des enfants mongoliens a été également aménagé et équipé grâce une enveloppe budgétaire s’élevant à 589.000 DH dont 189.000 DH de l’INDH.
L’établissement Mohammed V, dont le rôle consiste à accueillir et à soutenir plus de 200 élèves en provenance du monde rural dans l’objectif de leur permettre de suivre dans les meilleures conditions possibles leur éducation dans  la ville ocre, a bénéficié d’un don de l’INDH estimé à 300.810 DH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *