L’opération Haj expliquée aux pèlerins

L’opération Haj expliquée aux pèlerins

Lors d’une conférence de presse, le président de la Féderation nationale des agences du voyages, Mohamed Fawzi Zemrani, a expliqué que, conformément aux décisions prises par la Commission royale chargée du pèlerinage, les personnes qui ont déjà accompli les rites du Haj ne peuvent le faire une deuxième fois qu’après une période de dix ans.
Pour se rendre aux Lieux Saints de l’Islam, les 30.000 futurs pèlerins marocains peuvent choisir entre l’organisation officielle ou les agences de voyages. M. Zemrani a toutefois averti que les personnes qui s’inscrivent dans les deux options, seront automatiquement éliminées. Dans le même ordre d’idées, il a annoncé que les inscriptions doivent commencer le lundi 19 mars et devront s’achever le mardi 10 avril. Il a également indiqué que «des conditions strictes seront imposées aux agences de voyages et que seules les plus performantes seront sélectionnées». A cet égard, il a expliqué que ces agences doivent avoir un personnel dépassant cinq personnes, une bonne santé financière et avoir une expérience d’au moins trois ans dans l’organisation du pèlerinage. Le président de la Fédération nationale des agences de voyage, a par ailleurs relevé que la liste des agences de voyages sélectionnées ne sera publiée qu’après l’opération du tirage au sort concernant les personnes désireuses de se rendre à La Mecque. Il n’a pas manqué, en outre, de rappeler que le visa pour l’Arabie Saoudite est obligatoire tout comme un certificat médical attestant la bonne santé du futur haj.
Cette conférence de presse a clôturé une journée d’information consacrée à la présentation des dernières dispositions prises dans le cadre de la préparation et de l’organisation de l’opération Haj 1428. Initiée par l’Association régionale des agences de voyages de Marrakech (ARAVM), cette rencontre s’est déroulée en présence d’un parterre de journalistes représentant des médias nationaux, régionaux et locaux.
Dans son intervention, le président de l’ARAVM, Khalil Majdi, s’est réjouit de la confiance manifestée, d’année en année, par les futurs pèlerins à l’égard des produits proposés par les agences de voyages, indiquant que l’une des nouveautés est la mise en place d’un produit social à un prix abordable.
M. Majdi a fait savoir également que le quota du Haj réservé aux agences de voyages a été soumis cette année au tirage au sort et ce, à l’instar de l’organisation officielle, précisant que deux imprimés sont mis à la disposition des futurs pèlerins, dont un de couleur verte réservé aux agences de voyages. Il a exprimé le vœu de voir la part des agences de voyages augmenter de manière à leur permettre de confirmer leur rôle de leader dans l’organisation de cette opération et de faire bénéficier leurs clients d’une longue expérience dans le domaine.
Le 28 février dernier, rappelle-t-on, la Commission royale chargée du pèlerinage s’était réunie sous la présidence du ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, et a pris une série de mesures relatives à l’opération Haj 1428 de l’Hégire. La Commission a fixé à 24.500 dirhams les frais de voyage aux Lieux Saints pour le produit proposé par le département des Habous et des Affaires islamiques. Ce tarif inclut les frais de logement à La Mecque et à Médine, le transport et autres services supplémentaires à Mina, ainsi qu’un billet d’avion Maroc-Arabie Saoudite, dont le prix est fixé à 9.631 dirhams/TTC. Comme l’année dernière, les bureaux de poste de Bank Al-Maghrib continueront à percevoir les frais du pèlerinage, tandis que la vaccination demeure obligatoire pour l’ensemble des pèlerins.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *