Lutte contre l’ensablement à Mhamid El Ghizlane

Le projet de lutte contre l’ensablement, mis en place dans la province de Zagora a été initié dans le cadre du programme décennal 2005/2014, ce projet, qui a mobilisé des investissements estimés à 15 millions DH, entend réduire l’envahissement par le sable des terrains de culture sur une superficie de 14.000 ha, des agglomérations constituées de 26 douars habités par 14.000 habitants et des infrastructures routières (14 km) et des voies d’irrigation.
«Il est impératif de faire face au phénomène d’ensablement si l’on veut contribuer au développement local dans ces régions, les palmeraies étant une source incontournable de revenus pour les populations», a souligné M. Lhafi dans une déclaration à la presse.
L’ensablement a, en effet, affecté 800 ha de palmeraies d’une valeur de 80 millions de DH et constitue une menace continue pour quelque 2.000 ha, ce qui implique la réduction des superficies cultivables, indique un document de la direction régionale des Eaux et Forêts du Sud-Ouest.
La situation engendre, selon la même source, des dépenses de nettoiement, voir l’enclavement de certains douars, notamment dans les palmeraies de Fezouata, Ktaoua et M’hamid.
On compte environ 24 ksars abritant près de 10.000 habitants ainsi que des parties des villes de Zagora et Mhamid El Ghizlane qui sont menacés ou touchés par ce fléau.
Lors de cette visite de travail à la vallée de Drâa, le Haut commissaire a également pris connaissance du projet de régénération artificielle de l’arbre d’Acacia raddiana dans la commune urbaine de Zagora. Financé par le Haut commissariat, ce projet qui nécessitera juste pour l’exercice 2006-07 le montant de 148.200 dhs, ambitionne d’atteindre en 2014 la couverture d’une superficie de 180 ha, selon les initiateurs du projet.
Quant aux objectifs, le projet, qui se dotera de plants, fournis entièrement par la pépinière forestière de Zagora, vise à réhabiliter le couvert végétal et à lutter contre l’ensablement du complexe forestier de Zagora.
L’arrondissement des Eaux et Forêts de Zagora dispose d’une pépinière d’une capacité annuelle de 100.000 plants, selon la même source.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *