Marrakech : 15 MDH pour traiter les eaux usées industrielles

Marrakech : 15 MDH pour traiter les eaux usées industrielles

Mercredi 29 octobre à Marrakech, la NABC (North Africa Bottling Company) a célébré l’inauguration d’un nouveau site de traitement des eaux usées. Les travaux de cette nouvelle station Coca-Cola pour le traitement des eaux usées industrielles, ont commencé en octobre 2007. A présent, l’usine Coca-Cola est dotée de deux réacteurs biologiques au sein de son site. Elle pourra désormais traiter jusqu’à 1000 m3 par jour d’effluents industriels qui restent de la fabrication des boissons gazeuses. Avec ce processus, l’eau sera certes entièrement dépolluée bien avant sa conduite dans le réseau d’assainissement.
En outre, une enveloppe de 15 millions de dirhams a été allouée à cette opération pour la protection de l’environnement. En revanche, le Fonds de dépollution industrielle (FODEP) a participé avec 10 millions de dirhams, conjointement avec l’agence du bassin hydraulique du Tensift, qui a également contribué avec la somme de 860.000 dirhams. La compagnie Coca-Cola s’inscrit désormais dans la protection de l’environnement et du développement durable.
Par ailleurs, la cité ocre peut également bénéficier de cette station via l’allégement de la pollution des eaux, particulièrement celles qui proviennent des usines. Par ailleurs, la NABC commence à réaliser des stations similaires de traitement dans toutes les villes du Royaume où elle a une activité de production, et ce avant la fin de l’année 2009. Selon le directeur général du Groupe NABC, Mohamed Reguigue, les travaux de construction sont en cours pour la réalisation de stations dans le Grand Casablanca et dans la ville de Fès, pour le traitement des eaux usées industrielles. Rappelons que la compagnie des boissons gazeuses du Sud de Marrakech était créée en 1968, faisant partie des principaux embouteilleurs du Royaume. L’usine est équipée de trois lignes de productions, dont deux lignes verre et une ligne PET.
La CBGS couvre sept centres de distribution, notamment à El Kelâa Sraghna, Beni Mellal, Khouribga, Safi, Essaouira et Marrakech. La compagnie représente 18 % du volume des ventes nationales en matière de boissons gazeuses, soient 10 millions de caisses annuellement distribuées sur plus de 231 000 points de vente. En outre, la CBGS a obtenu plusieurs certification d’ordre environnemental, dont la certification intégrée qualité, sécurité et environnement référentiels ISO 9001, obtenue en 2004, et ISO 14001, version 2000 pour l’environnement, ainsi que l’OHSAS 18001 pour la sécurité.
Quant à La Holding Equatorial Coca-Cola Bottling Compagny (ECCBC), elle a été créée en 1997 avec la participation de la société COBEGA avec 70% et de «The Coca-Cola Compagny» à hauteur de 30%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *