Marrakech : Al Haouz prépare son programme de l’INDH

Lors de cette réunion, 194 projets ont été retenus dont 104 concernent les infrastructures, soit 54 % du total (projets concernant l’eau, les routes et l’électrification), 32 projets concernant les services sociaux (16 % du total) (l’enseignement, la santé et autres), alors que 58 projets (30 % du total) sont relatifs à des activités génératrices de revenus (AGR) (l’agriculture avec 53 projets, le tourisme avec 2 projets et les autres secteurs avec 5 projets). S’exprimant à cette occasion, le gouverneur de la province d’Al Haouz, Bouchaib El Moutaouakil, a souligné l’importance de cette réunion qui s’inscrit en droite ligne du contenu et de l’esprit de l’INDH, laquelle demeure «un projet ouvert en permanence en vue de la réalisation du développement social», rappelant l’ensemble des rencontres tenues dans ce sens aussi bien au niveau central que local. Après avoir précisé que le nombre des communes concernées par ces projets s’élève à 12, M. El Moutaouakil a tenu à indiquer que «le plan d’action pour l’année 2008 doit émaner d’une vision claire afin de permettre le renforcement des infrastructures des communes ciblées et de soutenir les programmes de développement menés par les différents secteurs». 
Pour leur part, les autres intervenants ont estimé nécessaire la mise en œuvre d’un plan d’action fondé sur un inventaire des projets sectoriels réalisés entre 2006 et 2007, la présentation des différentes interventions sectorielles pour l’année 2008 et l’examen des déficits et des besoins qui constituent des contraintes pour les communes ciblées. Ils ont mis l’accent, à ce propos, sur un certain nombre de contraintes notamment l’enclavement des douars (48 relevant des communes ciblées), le froid, les inondations, la sécheresse et la déperdition scolaire, autant de problèmes qui ont un impact direct sur le développement social de la région.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *