Marrakech : feu Mohamed Abed Al Jabri, symbole de la réflexion rationnelle

Marrakech : feu Mohamed Abed Al Jabri, symbole de la réflexion rationnelle

Le penseur et philosophe marocain Feu Mohamed Abed Al Jabri a toujours constitué le symbole de la réflexion rationnelle dans le monde arabo-islamique, et a largement contribué à l’enrichissement de la pensée arabe, ont récemment souligné à Marrakech les participants à une table ronde dédiée à cet intellectuel. «Avec le décès d’Al Jabri, la pensée arabe a perdu l’un de ses grands spécialistes et savants», ont-ils ajouté lors de ce conclave, initié par l’Association «le Grand Atlas», en partenariat avec la direction régionale de la culture et ce, dans le cadre de la 10ème édition d’Oumssiyat Ramadan. Et de poursuivre que Feu Al Jabri avait conçu une vision globale sur la Oumma arabe et islamique dans la mesure où il a pu jeter la lumière sur les vraies causes de son sous-développement, tout en œuvrant pour mettre en place une méthodologie scientifique et pédagogique à même d’en assurer le développement. Feu Al Jabri s’est focalisé également sur l’étude et l’examen de la formation de la Oumma arabe, tout en s’arrêtant sur les points faibles de ce processus, lesquels ont conduit à l’émergence d’une méthode de réflexion sous- développée et loin d’accompagner la modernité et ce, en dépit des grandes réalisations accomplies par la Oumma depuis sa constitution, ont-ils expliqué lors de cette rencontre qui a été rehaussée par la participation d’une brochette de penseurs et hommes de lettres marocains et irakiens. Compte tenu de la clarté de sa pensée, de sa force de convaincre et de ses arguments tangibles, Feu Al Jabri a toujours plaidé en faveur de la rupture avec le patrimoine sous développé, tout en s’inspirant de tout ce qui est «vrai» et «juste» en vue de promouvoir la Oumma arabe, notamment sur les plans économique, social et scientifique.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *