Marrakech : Jemaâ El Fna accueille les soirées ramadanesques

Située au cœur de la cité ocre, la mythique place de Jemaâ El Fna se veut un espace idéal pour vivre pleinement la joie et la convivialité des soirées du mois sacré du Ramadan, puisque celle-ci commence à accueillir, chaque fois à l’approche de l’heure de la rupture du jeûne, nombre de visiteurs, conteurs, touristes et commerçants ambulants qui y viennent passer des moments agréables après une journée si longue et fatigante.
L’approche de la rupture du jeûne se veut, ainsi, un moment particulier, puisque tout un chacun peut constater aisément le dynamisme et l’agitation, sans précédent, qui régnait sur les différents coins de la place, qui se transforme, en un clin d’oeil et au coucher du soleil, en plusieurs restaurants « mobiles » populaires, où une variété de plats et de spécialités de la pure cuisine marocaine sont proposés à une clientèle nationale et étrangère emportée par le charme de la place et par la curiosité de découvrir, en décidant enfin de s’attabler au tour d’une table bien garnie. Respectant à la lettre les coutumes et les traditions marocaines, ces restaurants typiques et très originaux offrent, tout au long du mois sacré du Ramadan, des repas riches et variés, et répondant à tous les goûts mêmes ceux les plus exigeants suscitant ainsi une grande admiration de la part d’une clientèle qui, tout en quittant ces lieux, affiche déjà un désir d’y revenir dès que l’occasion se présente. Dans des déclarations à la MAP, plusieurs habitués de la place et de ses restaurants populaires ont fait savoir que ce qui attire l’attention dans la place de Jemâa El Fna c’est la façon avec laquelle elle a été aménagée ces dernières années, ainsi que le grand intérêt accordé à l’organisation des restaurants mobiles et des vendeurs en son sein de manière à y remettre un peu d’ordre.
Ils ont estimé, dans ce sens, que cette manière de faire les choses se montre novatrice et sort de l’ordinaire, puisque chaque vendeur dispose désormais d’une place (kiosque) pour exercer son commerce, aménagée sous forme de calèche dans le but de préserver l’authenticité et le cachet historique de la ville.
 L’attribution à chaque restaurant de la place d’un numéro affiché lisiblement sur une plaque métallique est une idée ingénieuse permettant de faciliter la tâche devant les services de contrôle et d’hygiène, d’autant plus qu’elle sert de repaire pour les clients, ont-ils poursuivi, notant que ce degré d’organisation a contribué pleinement au rayonnement de la place, notamment en termes de propreté et d’organisation. Le propriétaire d’un restaurant mobile de la place a, de son côté, rappelé que ces restaurants offrent des repas de rupture de jeûne à des prix très encourageants, notamment pour les couches sociales moyennes et celles à faible revenu et ce, contrairement aux restaurants classés qui proposent des menus similaires et à des prix exorbitants.
Pour un autre restaurateur, la place de Jemaâ El Fna n’est plus un simple espace de détente et de loisirs, durant le mois sacré du Ramadan, mais également un lieu d’entente, d’entraide et de solidarité, puisqu’il existe un groupe de bienfaiteurs qui prennent en charge quotidiennement plus de 300 personnes se rendant à la place à l’heure de rupture de jeûne, en leur offrant gracieusement vivres et nourritures. Après s’être félicité du degré d’animation et de dynamisme économique que connaît la place tout au long de l’année et en particulier durant le mois sacré du Ramadan, ce restaurateur a tenu à préciser que son restaurant reçoit, chaque jour, entre 80 et 120 clients potentiels, avec une augmentation de ce chiffre durant les vacances annuels, les jours fériés et les week-ends. Servant de source d’inspiration pour nombre d’écrivains, d’artistes et de créateurs, la place de Jemaâ El Fna offre, chaque soir, à ses visiteurs un paysage mosaïque où rime authenticité avec modernité.  

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *