Marrakech : La réhabilitation de Hay Essalam s’impose

Hay Essalam est un des quartiers les plus surpeuplés à Marrakech, 1000 habitants par km2, par rapport à 131 habitants par km2 à Jemaâ El Fna.
Hay Essalam est certes considéré comme un quartier en totale dégradation. La majorité de ses maisons menaçant ruine. En revanche, la situation foncière particulière, la surpopulation, le vieillissement des maisons  et la pauvreté des habitants sont les principales causes de ces dégradations.
Des pratiques illégales qui touchent au paysage urbanistique de l’ancienne Médina, sont de plus en plus constatées tels que les réparations qui se font sur la chaussée, les constructions anarchiques et l’absence ou même l’insuffisance de réseaux d’eau, d’électricité et d’égouts.
Le quartier «Hay Essalam», ce sont 65 maisons abritant 676 ménages dans des conditions qui touchent à la dignité humaine. 20 maisons occupées menaçant ruine. Considérant ces chiffres alarmants, le conseil de ville de Marrakech a adopté plusieurs actions de revitalisation.
La stratégie d’intervention du conseil de ville à Marrakech consiste surtout à promouvoir des activités économiques importantes dans le quartier de manière à intégrer «Hay Essalam» dans la dynamique urbaine et économique que connaît Marrakech. Il s’agit de créer des projets qui apporteront un impact économique et social positif sur le développement du quartier.
Autres mesures de dédensification, de réaménagement et de relogement seront prises en considération.
Les riads et maisons de valeurs architecturales seront conservées dans leur état original, tout en retrouvant les normes de salubrité et d’habitabilité.
Ainsi, la restauration de quatre fondouks de valeur architectural importante, la restauration des monuments et sites historiques, et la création d’un musée judéo – arabe, seront des projets prometteurs, et permettront aux habitants de «Hay Essalam» des revenus financiers assez importants.
De réelles interventions sont en vue, ainsi la signature d’une convention entre la wilaya de la région de Marrakech, la commune, la société Al Omrane, la direction des Domaines, la Délégation de l’Habitat, l’Inspection des monuments historiques serait une des solutions fondamentales et de base pour le quartier « Hay Essalam ».
Cette convention cadre déterminera les objectifs globaux du projet de requalification sociale et urbaine avec les projets envisagés. Viendront par la suite autres conventions d’application relatives à chaque opération en précisant le montage financier et la participation de chaque partenaire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *