Marrakech : Le cinéma s’invite sur le campus

Marrakech : Le cinéma s’invite sur le campus

Des études cinématographiques seront adjointes au programme universitaire de la Faculté des lettres et des sciences humaines de la ville ocre. Ces études s’inscriront au sein de la dynamique cinématographique et audiovisuelle que connaît le Maroc actuellement. Certes, la licence cinématographique enrichira davantage le talent des jeunes créateurs en matière de cinéma.
Les futurs étudiants en ce cursus de cinéma devront être titulaires d’un baccalauréat plus un deug universitaire ou un diplôme équivalent. Par ailleurs, une formation polyvalente sera mise en place afin de déployer les différentes compétences dans les métiers du cinéma. Autres matières qui seront programmées durant l’année universitaire 2008-2009 se présenteront comme suit : l’écriture et la lecture des scénarios, l’animation culturelle, la promotion des films et la critique cinématographique et audiovisuelle.
En revanche, la licence cinématographique bénéficiera de l’appui de plusieurs institutions de renommée internationale, tel que le programme de mobilité transeuropéenne pour l’enseignement supérieur (TEMPUS), qui permet aux universités des États membres de l’Union européenne de coopérer avec celles des Balkans occidentaux, d’Europe orientale et d’Asie centrale, ainsi qu’avec les pays partenaires méditerranéens, dans le cadre de projets de modernisation de l’enseignement supérieur. Le programme Tempus a démarré en tant que projet nommé « Tempus Phare ». Ce dernier concernait l’Europe centrale et orientale. Depuis le processus d’élargissement de l’Union européenne, les partenaires Tempus englobent les pays des Balkans occidentaux couverts par le programme CARDS, les pays du pourtour méditerranéen recevant l’aide de MEDA et les pays d’Europe orientale et d’Asie centrale bénéficiant du programme TACIS. Le programme Tempus est géré par la direction générale de l’éducation et la culture de la Commission européenne, assistée par la Fondation européenne pour la formation. Les projets Tempus sont le fruit de consortiums réunissant des établissements des États membres de l’UE et des pays partenaires dont le Maroc.
Les projets Tempus traitent généralement des questions telles que l’assurance qualité, les systèmes d’accréditation et les bonnes pratiques de gestion des universités. Les bourses de mobilité individuelle permettent au personnel des pays partenaires participants de suivre des formations et des conférences à l’étranger et aident les professeurs européens afin d’assurer des formations dans les pays partenaires comme le Maroc, toujours en rapport avec les objectifs de Tempus.
En plus du programme européen Tempus, un partenariat était avéré notamment avec l’Institut national des arts visuels et des spectacles de Bruxelles, l’Ecole supérieure de l’audiovisuelle de l’Université de Toulouse «le Mirail», et avec l’Ecole supérieure des arts visuels de Marrakech «ESAV».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *