Marrakech : Une rencontre consacrée à la concurrence

Marrakech : Une rencontre consacrée à la concurrence

La liberté des prix constitue le fondement d’une concurrence qui génère des résultats positifs en faveur du consommateur et de la compétitivité du tissu économique, a souligné, vendredi à Marrakech, le président du Conseil de la concurrence, Abdelali Benamour. S’exprimant lors d’une rencontre régionale de communication organisée autour de la thématique «Les questions liées à la loi relative à la concurrence», M. Benamour a ajouté que la liberté du marché et les règles relatives à la concurrence ne sont pas encore strictement respectées en raison du recours à certaines pratiques condamnables et ce, contrairement à ce qui se passe ailleurs. Après avoir mis en relief nombre de réalisations au Maroc, à l’actif du Conseil de la concurrence, M. Benamour a, par ailleurs, pointé du doigt un certain nombre de problèmes liés, entre autres, au déficit en ressources humaines ou encore à la difficulté d’approcher l’opinion publique du rôle du Conseil de la concurrence. Il serait judicieux dans les années à venir de faire sortir cette institution de son cadre consultatif pour l’ériger en instance autonome dotée d’un véritable pouvoir décisionnel, a estimé M. Benamour, relevant que le Conseil veille à sensibiliser le public sur les différentes questions liées à la concurrence à travers l’organisation de colloques et de conférences dédiées notamment à l’examen des différents dépassements et irrégularités en la matière.
Le Conseil, a-t-il poursuivi, réalise aussi des études sectorielles pour apporter des réponses aux diverses demandes de consultations qui lui sont adressées par le gouvernement, les commissions parlementaires, les associations de défense du consommateur d’utilité publique, le pouvoir judiciaire, les régions, les organismes, les Chambres professionnelles et les syndicats.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *