Marrakech : Une «Tanjia» géante défile à Jamaâ El Fna

Marrakech : Une «Tanjia» géante défile à Jamaâ El Fna

Une «Tanjia» de 2,5 mètres de long et 1 mètre de large a été dégustée samedi en plein centre de la célèbre place Jemaa El Fna. La plus grande «Tanjia» au monde a été faite dans la province de Tamelouht avec 75 kg d’argile. Trois artisans ont travaillé pendant 20 jours pour la réalisation de la plus grande «Tanjia» au monde. En outre, un cortège de troupes folkloriques a défilé à travers les grands boulevards de la cité ocre afin d’accompagner la «Tanjia» géante jusqu’au jardin «Arset El Bilk », où des tables étaient dressées pour les dégustateurs de ce plat marrakchi succulent. L’événement a été organisé à l’occasion de la journée nationale des conteurs «Hlaïkia» afin de rendre hommage à un art populaire ancestral propre à la cité ocre, célèbre par sa place et ses conteurs faisant partie du patrimoine universel. Ainsi, la plus grande «Tanjia» au monde a été cuisinée avec 450 kg de viande répartis dans 85 petites «Tanjias» contenant 5 kg de viande chacune. Les 85 petites «Tanjias» étaient au fond de la plus grande «Tanjia» au monde.
1200 tickets ont été disponibles pour les visiteurs désireux de ce plat hors pair typiquement marrakchi pour la somme de 100 dirhams le plat. Les recettes de ces tickets ont été offertes à l’association des conteurs de la place Jemaa El Fna. En outre, le public marrakchi ainsi que les visiteurs de la cité ocre ont pu assister à une animation gratuite dans la place Jemaa El Fena. Un spectacle et une bonne «Tanjia» ont été les ingrédients d’un après midi printanier bien animé.
Par ailleurs, la «Tanjia» doit son nom à la jarre en terre dans laquelle elle est cuite. La «Tanjia» est une spécialité culinaire typique de la région, elle est également une tradition, un état d’esprit et un savoir-faire séculaire. Traditionnellement, la Tanjia est un plat préparé par les hommes et pour les hommes. Ceux-ci avaient l’habitude de la préparer notamment la veille de chaque vendredi ou avant de se rendre au hammam pour en délecter le lendemain lors des «Nzahat» (promenades) ou lors des soirées festives bien spécifiques. Pour la préparation de la «Tanjia», elle se fait toujours la veille et non pas le jour même de sa dégustation. Au profond de la terrine en terre cuite, on met les morceaux de viande. Ces morceaux doivent d’abord être consciencieusement enduits par une marinade d’épices.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *