Marrakech : Vers un partenariat étroit entre la FNT et l’OFPPT

Le Centre de développement des compétences hôtellerie-tourisme de la cité ocre a récemment abrité une réunion du comité directeur rassemblant l’OFPPT, présidé par son directeur général Laarbi Bencheikh, et la Fédération nationale de tourisme, représentée par son président Otman Cherif Alami dans le but d’identifier des pistes d’échange et de partenariat relatives à l’amélioration des prestations de formation offertes en matière de tourisme.
A l’ordre du jour de cette réunion, des sujets relevant de l’état actuel de l’offre de formation dédiée au secteur de l’hôtellerie et de tourisme. De même, les futurs projets de développement du dispositif de formation à l’horizon de l’année 2015 ont été au centre du débat. Par ailleurs, l’état d’avancement du projet prometteur du ré – ingénierie de la formation dans le secteur a été dévoilé.
La réunion a été suivie par une visite du Centre de développement de compétences hôtellerie-tourisme de la cité ocre.
La présence de Hamid Bentahar, président du Conseil régional du tourisme de Marrakech (CRT) et d’Azzedine Naciri, président de l’Association de l’industrie du tourisme (AIH) a traduit la volonté des professionnels du secteur à réévaluer les métiers du tourisme afin d’offrir un service hôtelier respectant les normes internationales. Ceci, en tenant compte du manque existant dans la qualité des services offerts, dû à l’inadéquation de la formation initiale avec le marché de l’emploi. Pour se faire, l’OFPPT a mis en place un programme exclusif au profit des formateurs des métiers du tourisme se conjuguant avec les exigences du secteur.
Pour M. Cherif Alami, d’ici à l’horizon 2020 sera la période de consolidation d’une mise à niveau de la qualité du tourisme marocain et passera obligatoirement par la bonne gestion des ressources humaines et la bonne qualification des formateurs.
«Nous assoirons une véritable stratégie d’implication de l’ensemble des institutions à vocation touristique», souligne M. Alami.
Et d’ajouter : «Il faut que nous soyons plus motivants au niveau des salaires des ressources humaines. Il faut démontrer en tant que professionnel combien il est fondamental pour le succès d’une unité hôtelière d’avoir des ressources humaines motivées par la formation continue et une bonne situation professionnelle».
Pour sa part, M. Bencheikh a présenté les actions de l’Office à travers sa réingénierie des cursus via la restructuration des anciennes filières et la mise en place de formations adaptées à l’évolution des métiers et le développement des compétences du corps formateur. Ainsi, le Centre de développement des compétences hôtellerie-tourisme de Marrakech concrétise la volonté de repenser le rendement des formateurs, le développement des programmes de la formation continue et l’assistance technique aux opérateurs, a rappelé M. Bencheikh.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *