Medlog, une rencontre dédiée à la logistique

Medlog, une rencontre dédiée à la logistique

L’Agence spéciale de Tanger Méditerranée (TMSA) a organisé en partenariat avec I-Conférences, les 10 et 11 décembre, la 1ère conférence méditerranéenne de la logistique Medlog 2007. Cet événement a réuni près de 350 participants originaires de 22 pays pour débattre des thèmes liés au développement de la région. Il s’agit plus précisément des professionnels de la logistique, des industriels, des opérateurs portuaires, des équipementiers, des consultants ainsi que des experts internationaux. «Medlog ambitionne de devenir un point de rencontre annuel pour les acteurs internationaux de la logistique qui voient dans la Méditerranée la nouvelle plaque tournante du commerce mondial», selon les organisateurs. «Le secteur de la logistique qui, par son étroite relation avec la compétitivité de l’économie du Maroc et son arrimage de manière efficace dans l’économie mondiale, tient une grande importance dans le programme d’action du ministère», a souligné Karim Ghellab, ministre de l’Equipement et du Transport, à l’ouverture des travaux de cette rencontre.  M. Ghellab a poursuivi que tout développement des services logistiques «ne peut se faire sans infrastructures développées et efficaces, ni sans l’élimination des entraves institutionnelles telles que les situations de monopole ou de faible concurrence dans certains secteurs». Il a souligné également la forte volonté politique du Maroc pour donner «une impulsion réelle au secteur des services logistiques à travers une nouvelle stratégie basée sur un partenariat fort et efficace avec le secteur privé». Plusieurs réalisations permettant, selon le ministre, l’amélioration du classement du Maroc (49ème place parmi 150 pays) selon l’indice de performance logistique (IPL) élaboré par la Banque mondiale sur la base des données de 2005. Toutefois, ce classement «ne prend pas en considération les nombreuses nouveautés spécifiques au Maroc tels que l’entrée en vigueur de la réforme portuaire, la libéralisation du transport maritime et le développement des infrastructures de transport qui ont connu des développements importants en 2006 et 2007». D’autres grands projets programmés dans les années à venir devraient permettre également d’avancer dans ce classement mondial au titre de l’année 2008. Année qui «connaîtra l’exercice de manière effective de la concurrence dans le secteur portuaire avec le lancement, d’une part, des activités d’import-export au port de Tanger Med avant la fin de l’année en cours, et d’autre part, le début des activités du deuxième opérateur Somaport relevant du groupe CMA-CGM au port de Casablanca au côté de la société Marsa Maroc», indique le ministre. La compétitivité logistique du complexe Tanger Med, a ajouté M. Ghellab, a été un facteur essentiel pour attirer de grands investissements.
Et de conclure que le Maroc dispose de tous les atouts nécessaires «pour réussir sa mue logistique, qu’il s’agisse de la volonté politique, de la mobilisation commune avec l’entreprise, de la clarté de la vision, ou encore du renforcements de la confiance dans les potentialités du Maroc grâce à l’entrée d’un nombre important des plus grands opérateurs logistiques au marché marocain durant ces dernières années».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *