«Moukawalati» : 242 projets retenus

Jusqu’au 31 décembre 2006, la commission de sélection du programme «Moukawalati» πa traité 335 dossiers de projets dont 187 ont été retenus. Les premiers projets retenus révèlent une prédominance du secteur des services qui totalise 53% du total, suivi de la petite industrie (18%), l’agriculture (16%), l’artisanat (6%) et le tourisme- commerce (2%). En terme de niveau des études, se sont les Bac +4 qui représentent la grande majorité des candidats avec 43%, suivis des diplômés de la formation professionnelle avec 40%.
Au cours de cette année, de nouveaux guichets Moukawalati ont été ouverts au niveau de la province de Boulemane par l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail à Missour et un autre à l’université Sidi Mohammed Ben Abdellah. La grande partie des projets émane de la Chambre de commerce et d’industrie de Fès (42%) de la Fondation de Zakoura (37%). Quelque 77% des projets retenus seront implantés dans la ville de Fès.
Le comité régional de Moukawalati de Fès explique qu’au niveau du système d’information , on a noté l’absence d’option pour les projets à deux candidats associés et une baisse des flux de porteurs de projets dont plusieurs se sont désistés.
Ce comité fait remarquer que le délai de quatre semaines demeure insuffisant pour finaliser tous les projets et déplore le manque de personnel au niveau de certains guichets ainsi que l’absence d’une banque de projets.
Le financement qui constitue un volet important du programme Moukawalati, soulève une double problématique : la situation confuse des projets agricoles qui, selon certains, relève de la spécialité du Crédit Agricole et l’insuffisance des campagnes de sensibilisation sur le programme Moukawalati.  A rappeler que ce programme concerne les porteurs de projets dont le montant d’investissement oscille entre 50.000 à 250.000 dh. Deux personnes peuvent ainsi s’associer pour porter le montant de l’investissement à 500.000 dh et l’Etat prendra en charge les frais d’accompagnement à hauteur de 10.000dh par projet en plus d’une garantie à hauteur de 85% du crédit bancaire. «Moukawalati» qui vise la promotion de l’esprit d’entrepreneurial à l’échelle régionale, offre de véritables opportunités aux jeunes pour la création de leurs entreprises et une intégration effective dans le tissu économique et social.
Il vise à créer 30.000 entreprises à l’horizon 2008, à donner aux jeunes l’opportunité de monter leurs projets à travers des facilités octroyées par l’Etat dans le cadre d’octroi des crédits à hauteur de 250.000 DH. Il tend également à contribuer à la réduction progressive du taux de chômage moyennant l’appui à la création des petites entreprises en adéquation avec les spécificités régionales et à assurer la pérennité du tissu économique régional.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *