Mustapha El Arfaoui : «Nous revendiquons une vie meilleure pour nos jeunes»



ALM : Quand l’association Emergence a-t-elle été créée et quels sont ses objectifs ?
Mustapha El Arfaoui : Elle a vu le jour le 14 mars 2004. C’est une association à but non lucratif et apolitique. De surcroît, Emergence appartient au réseau Maillage présidé par Ahmed Ghayat que nous remercions vivement pour les efforts considérables qu’il ne cesse de déployer pour aider les jeunes des quartiers populaires. Emergence a divers objectifs qui visent l’encadrement et l’insertion des jeunes des quartiers populaires. On oriente nos jeunes en respectant et en prenant en considération leurs désirs et leurs aspirations. On voudrait amener nos jeunes, à travers «quartiers solidaires» à prendre leur destin en main et à améliorer leur condition sociale pour reprendre la phrase de M Ghayat. Et c’est à travers des activités d’ordre social, culturel, sportif… que nous oeuvrons dans le dessein de créer, pour ces jeunes, un environnement positif et une occasion de se regrouper et d’agir ensemble par le civisme, l’éducation et la lutte contre le désoeuvrement.

ALM : Quelles sont les réalisations de l’association Emergence ?
Dans le cadre du Réseau Maillage, Emergence a organisé des activités culturelles, sportives ( des championnats inter quartiers, des tournois de football, de volley, de ping-pong…) sur le plan régional et national comme «Opération ville propre» pour sensibiliser les citoyens de Beni Mellal à la propreté de leur ville. On a organisé des randonnées sur l’ensemble des régions montagneuses de Tadla-Azilal. On a aussi animé des rencontres nationales dans le dessein de diffuser une culture de la solidarité et de la communication entre les jeunes des quartiers défavorisés comme «Le grand oral de la jeunesse», «La voix des jeunes», «Un jeune = une chance», «Fais entendre ta voix»… à Casablanca, à Rabat, à Meknès… Emergence a aussi sensibilisé les jeunes aux dangers de l’immigration irrégulière à travers des activités d’ordre social, culturel, sportif, artistique comme la peinture, le théâtre, la musique en collaboration avec l’ONG italienne « COOPI » et l’ONG espagnole AVAR. Avec AVAR aussi, on a organisé des formations professionnelles et complémentaires, des ateliers, des rencontres avec les jeunes de moins de 18 ans… Et surtout, on a créé le Bureau d’activités économiques ( en collaboration avec AVAR ) qui a pour objectifs la création d’emplois pour les jeunes et de nouvelles entreprises.
Grâce à l’aide appréciable de Ahmed Ghayat du Réseau Maillage, nos actions sont encouragées par l’engagement de plus en plus croissant des jeunes à nos côtés. Des projets sont en cours d’étude et de réalisation tel que celui que nous avons avec le service de la Formation professionnelle et dont bénéficiera un grand nombre de jeunes dans le domaine de l’hôtellerie, en collaboration avec l’INDH à Beni Mellal…

ALM : Qu’est-ce que le Réseau Maillage et quelle est sa philosophie ?
Emergence est une association du Réseau Maillage (qui compte actuellement 36 Associations). La philosophie de ce réseau se résume dans une déclaration faite par son président Ahmed Ghayat : «Nous n’essayons pas de changer le monde, tout ce que nous revendiquons à travers notre réseau, c’est une vie meilleure pour nos jeunes. Le Maroc contemporain est entre leurs mains». Ce sont donc les jeunes qui doivent prendre cette initiative et c’est au réseau de les impliquer dans la vie de leurs quartiers. Pour le Réseau Maillage, les jeunes ont le droit d’accéder à divers loisirs pour sortir du carcan du désespoir et de l’ennui qui les désagrègent en les embrigadant dans le ghetto des oubliettes. Et c’est pour la troisième année consécutive qu’un centre d’estivage «  Hors les Murs » a été organisé par le Réseau au profit des jeunes issus des quartiers marginalisés de Casablanca, jusqu’ au 22 août 2008, ( le centre va accueillir 3500 jeunes ). Agir en Réseau est une manière de concrétiser les aspirations des jeunes, un moyen de réaliser une culture de communication basée sur la compréhension et la solidarité. C’est aussi un genre d’ambition qui ouvre de nouveaux horizons aux jeunes des quartiers défavorisés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *