Nador : démarrage de la campagne agricole 2010-2011

Nador : démarrage de la campagne agricole 2010-2011

Dans le but de consolider les bons résultats enregistrés au cours de la précédente campagne agricole et promouvoir les investissements dans le secteur, la direction régionale de l’agriculture de l’Oriental organisera, ce mardi, au siège de la province de Nador, une rencontre d’information et de sensibilisation pour le bon démarrage de la campagne agricole 2010-2011. Une journée d’explication et de sensibilisation sur l’importance d’une implication effective de tous les partenaires (producteurs, opérateurs économiques et O.N.G.) dans la nouvelle approche du ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime. Trois exposés sont prévus lors de cette rencontre. Le premier insistera sur les préparatifs de démarrage de la campagne agricole au niveau de l’Oriental. Il sera présenté par un représentant de la direction régionale de l’agriculture. Le second sera présenté par le Crédit Agricole et concernera le financement de la campagne par le biais de crédits, alors que la troisième intervention sera axée sur les nouvelles aides que l’Etat accorde aux agriculteurs par le Fonds de développement agricole (FDA). Un fonds destiné à octroyer des aides aux agriculteurs qui se sont lancés dans la réalisation d’investissements initiés par eux-mêmes. A ce propos, Hassan Elbouzidi, chargé de la communication au niveau de l’Office régional de la mise en valeur agricole de la Moulouya (ORMVAM), a expliqué que le département de l’Agriculture a adopté une série de mesures pour assurer le bon déroulement de cette campagne agricole. «Ces mesures concernent le développement des chaînes de production, l’approvisionnement en facteurs de production, la gestion des eaux d’irrigation, la protection des plantes et la santé animale, outre l’encadrement des agriculteurs». Tout en soulignant «que d’autres mesures ont été prises à l’instar des subventions en semences céréalières dans la limite de 160 DH/quintal pour le blé tendre, 170 DH/quintal pour le blé dur et 150 DH/quintal pour l’orge». La journée permettra aussi aux différents participants (plus de 150 selon un communiqué de la DPA) de passer au peigne fin l’ensemble des mesures qui assureront une bonne production pour l’actuelle saison agricole, mais aussi de permettre aux agriculteurs de se mettre au diapason des attentes grâce notamment à des suivis et des formations ciblés. De son côté, la DRA explique que ces mesures s’inscrivent en amont avec les démarches entreprises dans le cadre du Plan Maroc Vert et qui prévoit, pour l’Oriental, un investissement de 5,3 MMDH pour financer 49 projets qui concernent la production végétale, la valorisation de la production oléicole et la reconversion de superficies céréalières en oliveraies, l’extension des superficies plantées en amandiers. D’autres projets retenus concernent l’intensification de la culture agrumicole, celle de la vigne (notamment sous serre), l’extension et la valorisation de la production de dattes. Enfin, l’intensification de la production de céréales, de betteraves et la multiplication des semences des céréales, la valorisation des nèfles, des truffes du désert, de la pomme de terre et de la production maraîchère.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *