Nador : La ville à l’heure de son 2ème Festival méditerranéen

Nador : La ville à l’heure de son 2ème Festival méditerranéen

Après le franc succès réalisé l’été dernier par la première édition du Festival méditerranéen de Nador, l’Association provinciale du festival méditerranéen récidive et propose tout un programme d’animation culturelle et artistique pour mieux communiquer Nador au monde. «À travers le slogan «Nador à la rencontre du monde», nous ambitionnons de faire découvrir les potentialités artistiques de la province de Nador, exposer les multiples opportunités de développement dont regorge la région, animer notre ville à l’instar de ce qui se passe dans les autres villes du Royaume et du pourtour méditerranéen célèbres grâce aux festivals qu’elles organisent, mais aussi pour proposer un programme alléchant à nos visiteurs et aux habitants de notre ville», a déclaré à ALM Jamal Azraghid, vice-président de l’Association organisatrice du festival. Ce deuxième festival Med propose un ensemble d’activités raccordant animation pour enfants aux grandes soirées musicales. En somme, le programme propose cinq activités différentes étalées sur cinq lieux: l’espace des expositions, l’espace de l’enfant, l’espace de la pratique sportive, l’espace des soirées artistiques et l’espace du boulevard artistique. Ainsi les petits auront droit à des jeux gonflables, concours de dessin, scénettes avec DJ et animation micro et compétitions distractives animées par des clowns. De leur côté, les intellectuels et les passionnés des livres et des arts plastiques trouveront dans les tentes d’exposition tenues à cette occasion l’opportunité de discuter avec les auteurs et créateurs des œuvres d’art qu’ils auront à découvrir, s’acquérir ou contempler. Quant au boulevard Mohammed V, transformé pour la circonstance en boulevard des arts, il abritera les différentes activités d’animation urbaine avec les cracheurs de feu, des clowns et magiciens, les conteurs «Hlayki», les baladins guitaristes et les acrobates. Deux tentes, une représentant les traditions ancestrales sahraouies et l’autre reflétant les us et coutumes du Rif à travers l’histoire, paraferont la cohérence d’un tableau artistique aux multiples messages.
En parallèle, une course de cyclisme et un semi-marathon traverseront les artères principales de la ville pour faire bénéficier l’ensemble des quartiers du programme artistique ficelé, à cette occasion, et qui se veut aussi une ouverture sur plusieurs quartiers de Nador. L’ensemble de ces animations qui allient différents genres mettront sous les projecteurs de la rampe la richesse culturelle locale, mais aussi des jeunes talents en quête de célébrité. Au fait, ces différentes activités culmineront en soirées musicales animées par des artistes marocains et étrangers. Des soirées qui auront lieu du 7 au 10 septembre sur la corniche de Nador, juste en face du saint patron de la ville, Sidi Ali. La première soirée sera à dominante raï puisque deux artistes algériens: Nabila Maân et Cheb Bilal confirmeront leurs talents et la célébrité, dont ils jouissent auprès de leurs fans. De leurs côtés, H-Kayene et Abdelkader Arriaf proposeront des styles différents mais appréciés lors de la deuxième soirée. La soirée du vendredi sera marquée par le passage de la star internationale de la chanson rifaine (venue de Belgique) Khalid Izri. Tout un répertoire de chansons puisées du quotidien des Marocains vivant ici et ailleurs. Au cours de cette soirée, Tarik Farih (star de Studio 2M-2010) se produira en première partie de cette soirée. Quant à la soirée de clôture, elle sera enflammée par trois chanteurs appréciés par le public nadori et qui sont Mohamed Noumidia, Saâd Lmjarred et Marwan Khoury. Il est à signaler, par ailleurs, que ce festival, qui a pour ambition de promouvoir le patrimoine local de la région et d’accompagner son développement économique, est initié par l’Association provinciale du Festival méditerranéen de Nador, avec l’appui de l’Assemblée provinciale de Nador et d’autres partenaires dont l’Agence de développement de l’Oriental et le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *