Nador : Une province en plein développement

Nador : Une province en plein développement

Les actions de développement que connaît la province de Nador et les différents projets structurants lancés au cours de la dernière décennie pour booster toute une région en pleine croissance économique, ne peuvent se limiter à l’apport considérable de son chef-lieu et de son port maritime. C’est le cas pour la province de Nador. En parallèle avec ce que connaît cette métropole comme activité économique, trois autres petites villes sont en train de passer de localités traditionnelles, en chantiers de développement à fort potentiel de croissance.  Selouane, le centre névralgique de toute la province avec ses deux zones industrielles, est en pleine mutation grâce à des unités de production dans les secteurs de la confection, de l’agroalimentaire et de la transformation. Les moyennes unités industrielles lancées dans le cadre du Programme national d’aménagement des zones industrielles, vers la fin des années 80, ont consolidé l’attractivité de Selouane à tel point que le nouveau pôle Medest, déclinaison régionale de la stratégie Emergence, est en train de lui emboîter le pas. L’objectif étant de moderniser le tissu industriel local par le biais de nouvelles activités reliées à l’offshoring, l’électronique, les transformations légères et les industries propres. Pour remplir son rôle de locomotive industrielle, la nouvelle zone industrielle de Selouane est structurée en quatre tranches évolutives, répondant aux réelles attentes de la région et des promoteurs nationaux ou internationaux. En clair, c’est un programme pour harmoniser l’offre des différentes PME et PMI qui y seront installées et qui généreront près de 12.000 emplois directs. De son côté, la ville d’Al Aroui (qui sera érigée en nouveau pôle urbain) connaît elle aussi plusieurs actions de développement. L’édification de l’aéroport d’Al Aroui a ainsi impacté positivement sur l’attractivité de cette ville, ce qui a encouragé les décideurs à la choisir pour l’édification du nouveau pôle urbain de la province, proposant quelque 36.000 logements au profit de 180.000 habitants. Cela fera d’elle la deuxième ville de la province en matière de population et contribuera à pallier les dysfonctionnements urbanistiques qui handicapent la province. De même, et par souci de hisser son aéroport au rang des grandes aérogares du Royaume et de diversifier les infrastructures de la province en matière de désenclavement et de connectivité avec le monde, quatre programmes ont été lancés en 2010 concernant la modernisation de l’aéroport pour en faire le 1er «Open Sky» adopté par le Royaume, l’élargissement des espaces dédiés aux passagers, le dédoublement de la voie d’accès vers l’aéroport à partir de Nador avec la mise en place d’un nouveau système d’éclairage et enfin l’adoption d’une certification ISO 9001 version 2008, se rapportant aux services rendus aux passagers. Il est à rappeler que parmi les atouts de cette ville, on peut citer la Société nationale de sidérurgie Sonacid, considérée à juste titre comme le fleuron métallurgique national. Une usine confirmée dans son domaine, qui engendrera dans son sillage d’autres unités de transformation en complémentarité avec l’offre initiale qu’elle propose. Le troisième centre émergeant dans la province de Nador est la ville de Zeghanghane : le poumon écologique de la province grâce à sa nature remarquable, son importante biodiversité et sa légendaire source naturelle Ibouyan. Avec Zeghanghane, l’offre environnementale et l’amélioration du cadre de vie ne cessent de gagner du terrain et des actions y sont entreprises pour aménager des espaces verts et des places publiques. Deux projets s’inscrivent par ailleurs dans l’optique de conforter l’attractivité de détente et de distraction de la ville, à savoir la réhabilitation du parc Lalla Aïcha avec ses architectures et ornements andalous, ainsi que la transformation de la pépinière des eaux et forêts en jardin public.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *