Nette évolution des arrivées touristiques

Cette évoution a généré 14.905 nuitées, soit une nette évolution respective de + 35 et + 33% en comparaison avec la même période de l’année précédente. Elle vient compenser en partie la baisse enregistrée durant l’année 2006 tant au niveau des arrivées que des nuitées, due en grande partie à la fermeture et la destruction de plusieurs établissements hôteliers, notamment les auberges, à cause des inondations qui avaient touché la région. En 2006, la province avait accueilli quelque 85.191 arrivées, qui ont généré 107.413 nuitées, soit une durée moyenne de séjour de l’ordre d’une nuitée par personne. En comparaison avec l’année 2005, la fréquentation touristique a connu une régression de l’ordre de 6% au niveau des arrivées et de 5% pour les nuitées. L’année 2005 a enregistré, quant à elle, une grande performance avec 90.464 arrivées et 113.429 nuitées touristiques, soit une augmentation respective de 28% et de 9% en comparaison avec l’année 2004. Le grand flux de touristes au niveau de la province s’opère durant le mois d’avril qui coïncide avec les vacances de pâques.En fait, tous les indicateurs restent favorables pour un développement harmonieux du secteur touristique au niveau de la province d’Errachidia, dont la position géographique, le passé historique, la diversité de ses composantes humaines, culturelles et naturelles sont autant d’atouts lui procurant une vocation touristique de premier choix.
La province connaît actuellement une évolution remarquable au niveau de l’investissement touristique favorisée en cela par les fortes potentialités culturelles et naturelles dont dispose la région. Vingt projets touristiques (hôtels, auberges, gîtes), représentant un investissement de plus de 55,8 millions DH sont lancés notamment sur l’axe Erfoud-Merzouga. Au programme, 382 chambres, 776 lits et quelque 284 postes d’emploi générés. Six autres projets d’un coût global de 12,9 millions DH (171 chambres et 342 lits), sont en cours d’étude.
Carrefour historique entre les villes impériales et le grand sud, avec ses oasis étendues sur les rives des oueds Ziz, Guir et Rhéris, la province compte de nombreux sites touristiques multiples et variés. Le produit touristique est réparti en cinq principaux thèmes, à savoir le tourisme culturel, le tourisme oasien et du désert, le tourisme de montagne, le thermalisme et les cures de bain de sable, ainsi que le tourisme lié à l’industrie cinématographique.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *