Nouvelle directrice à l’Agence urbaine

Nouvelle directrice à l’Agence urbaine

Une fois encore, la femme est à l’honneur à Laâyoune dont l’Agence urbaine sera désormais dirigée par Mme Kouhlani Najat. Cette épouse exemplaire et mère de deux enfants à été installée dans ses nouvelles fonctions mardi 13 mars 2007 lors d’une cérémonie tenue au siège de la wilaya de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra.
A cette occasion, le directeur général de l’Urbanisme et de l’Architecture au ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme,  Abderrahmane Chorfi, a souligné la nécessité de redoubler les efforts en vue d’accompagner le développement urbain que connaît la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia-El Hamra. Il a appelé l’agence à travailler plus en matière de planification et de gestion urbaine et à accompagner le nouveau programme d’urbanisme et d’habitat dans la région.
Après avoir souligné que le ministère a décidé de soutenir davantage l’Agence urbaine de Laâyoune dans ses missions de gestion et d’investissement, M. Chorfi a plaidé en faveur de l’intensification des efforts d’implication des acteurs locaux dans la gestion de la chose urbaine.
Dans son intervention, M’Hammed Dreyf, wali de la région Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra, a loué les qualités professionnelles de la nouvelle directrice de l’Agence urbaine de Laâyoune et rappelé le cursus professionnel de cette architecte, discrète et consciencieuse qui sait mener avec habilité sa vie professionnelle et sa vie conjugale. Il a indiqué que la promotion du secteur de l’urbanisme exige la participation des différents acteurs et intervenants, mettant l’accent sur le rôle important de la planification, des études, et de l’agencement architectural en matière de la gestion urbaine. Il a également salué les efforts de développement déployés dans la région pour répondre aux aspirations de la population locale, conformément à l’esprit de l’Initiative nationale pour le développement humain
Après l’obtention de son baccalauréat (option : sciences expérimentales), la jeune Kouhlani s’est inscrite à l’Ecole nationale d’architecture où elle a obtenu son diplôme d’architecte en 2000. La même année, elle a intégré l’Agence urbaine de Laâyoune en sa qualité d’architecte au sein du département des Etudes, poste qu’elle a occupé pendant trois ans. En février 2003 , elle sera chargée de la Cellule administrative régionale de l’urbanisme  et de l’architecture de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra et de la province Smara. Huit mois après, elle s’est vu confier le poste de chargée de mission auprès du directeur de l’Agence urbaine de Laâyoune en charge du département des Etudes. Mme Kouhlani Najat, qui a toujours fait preuve de professionnalisme, sera nommée en janvier 2006 chef  de ce même département, poste qu’elle occupera jusqu’à sa nouvelle nomination à la tête de cette agence où elle a «fait ses premières armes» et où elle jouit de la confiance de l’ensemble de ses collègues,
Confiante et sereine, elle sait que tout un chantier l’attend, compte tenu du développement constant et continu que connaissent la ville de Laâyoune et sa région. L’Agence urbaine est engagée dans un programme ambitieux  qui vise à
rendre la ville de Laâyoune, d’ici l’an 2015, un véritable pôle touristique et industriel. L’agence doit établir un plan d’aménagement adéquat et accompagner les investisseurs nationaux et étrangers. Etablissement public, l’Agence urbaine de Laâyoune a été créée 1997 et a notamment pour missions d’effectuer des études et d’établir des plans. L’agence veille sur des dossiers importants relatifs à  l’épanouissement de la région,  analyse les projets urbains de la ville de Laâyoune et réaménage certains quartiers de cette cité. La création d’une nouvelle ville à Almarssa, le réaménagement de Foum El Oued et du quartier sont quelques défis que la nouvelle «patronne» de cette agence veut relever.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *