Omar Chraïbi : «Tanger est une fenêtre sur le monde»

ALM : comment est née l’idée d’une chanson sur Tanger Expo 2012 ?
Omar Chraibi : C’est mon frère Lotfi, très actif dans l’action associative, qui m’a proposé de reprendre mes  anciennes chansons sur Tanger que nous avions  l’habitude de chanter avec d’autres amis dans  des mini concerts  sur le campus  universitaire à la fin des années 80. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la campagne de la promotion de la candidature de Tanger pour l’organisation de l’exposition internationale 2012. Nous avons alors opté pour une de mes anciennes chansons  qui s’intitule « Tangier By night » et qui, pour l’occasion, portera le titre « Tanger Expo 2012 ».  Je devais faire de mon texte et de ma composition musicale, une sorte d’hymne fusionnant plusieurs tendances musicales. J’ai fait appel par la suite à des jeunes pour former le groupe «Tanjawa». Il s’agit de Hicham Lamzouak , des deux frères Tayeb et  Mohammed  Mekouar, du Camerounais Lucile Messomo, de Hatim Bouziane et de Fouzia Lairini Mekouar . L’enregistrement en studio a duré à peu près deux mois.

Comment cette initiative a été accueillie par les autorités locales et plus particulièrement par les responsables du dossier de la candidature de Tanger expo 2012 ?
Les responsables du dossier pour la promotion de la candidature de Tanger Expo 2012, à leur tête le wali de la région Tanger-Tétouan, Mohamed Hassad, ont salué la naissance du groupe «Tanjawa». Le conseil de la ville a aussi apprécié notre travail et s’est chargé du financement de la production et de la distribution du CD-rom de la chanson. Les deux chaînes, «Radio Tanger» et «Cap Radio», ont également accueilli favorablement cette initiative et ont assuré une bonne couverture médiatique. Elles nous ont présenté au grand public et diffusé notre chanson plusieurs fois sur leurs ondes.

Cette nouvelle chanson a-t-elle été bien accueillie par le public ?
Très favorablement. D’ailleurs, le groupe «Tanjawa» fait  partie de la société civile tangéroise qui est mobilisée pour soutenir à fond la  candidature de Tanger pour abriter l’Exposition universelle de 2012. Notre travail a été apprécié et encouragé par plusieurs associations, dont notamment la Fédération nationale du bâtiment et des travaux publics, le Syndicat national de la presse marocaine et la Chambre régionale des notaires  du nord.
 
Pouvez-vous nous présenter cette nouvelle chanson ?
La chanson «Tanger 2012», est  avant  tout  une  chanson pour la  paix, la tolérance et la cohabitation entre les cultures et les civilisations. Nous voulons donner l’image d’une ville qui confirme son ouverture sur le monde. Et c’est dans cette optique que nous voulons mener notre campagne pour la promotion de la candidature Tanger Expo 2012. L’idée d’une chanson en quatre langues concrétise ce cosmopolitisme qui a toujours caractérisé la ville du détroit. 

Après ce premier succès, pensez-vous opter définitivement pour la chanson ?
Personnellement et compte tenu de mes engagements  professionnels, il est peu probable que je me  lance dans  une carrière musicale  professionnelle. Mais, je considère que cette chanson a été pour les jeunes artistes du groupe «Tanjawa» et pour moi-même, une opportunité propice pour prendre part, d’une manière effective, au grand projet qu’ambitionnent tous les Marocains : l’organisation à Tanger de l’Exposition universelle de 2012. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *