Opération lifting de «Oujda-Angad»

L’aéroport d’Oujda-Angad est le deuxième du pays à avoir excellé dans le registre qualité des services proposés, après celui d’Al Massira d’Agadir.
«Le personnel de l’aéroport d’Oujda-Angad qui a rendu possible cette distinction par le dévouement à sa mission et sa mobilisation permanente pour garantir d’autres performances, mérite cette consécration», se félicite le directeur délégué de cet aéroport, Bakiz Abdelmajid, qui n’a pas caché sa grande satisfaction en voyant les efforts consentis récompensés au bon moment.
Le projet de développement durable de l’aéroport d’Oujda qui s’inscrit dans la dynamique de développement que connaît
l’Oriental, a été présenté, dans ses moindres détails, lors de la cérémonie de remise du certificat ISO qui a eu lieu à l’Isly Golf d’Oujda le vendredi 23 mars.
L’objectif majeur étant de permettre à cet aéroport d’assumer pleinement son rôle de levier de développement et d’anticiper les besoins d’attentes pour une amélioration continue des services. Il n’y a pas de développement possible et durable s’il n’est pas économiquement efficace, socialement et écologiquement tolérable. Telle est la devise de l’Office national des aéroports (ONDA) dans sa nouvelle conception des services qu’il doit offrir.
Pour le directeur général de l’ONDA, Abdelhamid Benallou, cet office «qui se veut une entreprise résolument tournée vers l’avenir, s’inscrivant dans une logique d’anticipation et de renouveau, vient de franchir un cap important vers la satisfaction de ses clients et la consolidation  de son image concurrentielle».
En marge de cette cérémonie, le directeur général de l’ONDA  ainsi que le directeur délégué de l’aéroport d’Oujda ont procédé à la signature d’une charte de développement durable qui stipule  dix engagements.
Une charte qui vise à mobiliser l’ensemble des ressources par un système de gouvernance basé sur la recherche de l’efficience économique, à anticiper les besoins et attentes, à veiller sur la conformité des installations et prestations avec la réglementation en vigueur. Le souci de la protection de la nature et de l’environnement n’a pas été marginalisé.
Les deux partenaires se sont engagés pour assurer la protection des milieux naturels en préservant les ressources et en limitant les nuisances et impacts environnementaux. Ils ont assuré que la priorité sera donnée aux technologies respectueuses de l’environnement afin de répondre aux besoins du présent, tout en préservant l’équilibre intergénérationnel.
Signalons que l’étude du schéma directeur aéroportuaire vision 2010 table sur 1.200.000 passagers par an à l’horizon 2015, dont 750.000 en trafic charter.

Ressources
L’aéroport Oujda-Angad
Tél. : 036 68 36 36
036 68 44 62
www.ona.ma

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *