Oriental : Le taux d’accessibilité au réseau routier rural atteindra 73% en 2012

Oriental : Le taux d’accessibilité au réseau routier rural atteindra 73% en 2012

Dans le cadre des festivités commémoratives de la fête de l’indépendance, Abdelfettah El Houmam, wali de la région de l’Oriental et gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad, a présidé, lundi 15 novembre, le lancement des travaux de construction d’une route rurale sur 1,7 Km reliant la Nationale 2 à la Nationale 6. Un projet qui s’inscrit dans le cadre du deuxième programme national des routes rurales. La réalisation de cette route a nécessité un budget de 12,8 MDH et sera achevée dans huit mois. La contribution du ministère de l’Equipement est de l’ordre de 85 %, alors que le conseil régional et le conseil provincial ont contribué avec 15%. «L’objectif assigné à ce programme est de désenclaver quelque 2600 habitants. Il contribuera à la mise en valeur des potentialités agricoles de la zone et facilitera l’accès aux équipements socio-administratifs tout en hissant le niveau de vie de la population locale», a précisé Mohammed Sbihi, directeur régional de l’équipement et des transports de l’Oriental, dans une déclaration à ALM. Sur le plan technique, tout un arsenal de normes sera respecté tant au niveau de la structure de la chaussée qu’au niveau de son adaptabilité au sol et aux conditions climatiques de la zone. L’épaisseur du corps de chaussée est de 50 cm avec un revêtement bicouche qui assurera l’étanchéité de cette structure et qui proposera un niveau de service confortable.
Il est à signaler qu’au niveau des provinces d’Oujda et de Jerada, le programme de routes rurales touche à sa fin. «Nous allons nous atteler à mettre en place un plan quinquennal ambitieux 2010-2014. Il concernera la maintenance du réseau routier existant et l’amélioration de la sécurité routière. Quant au programme routier rural au niveau de la province d’Oujda, il est en phase finale», a ajouté M. Sbihi. Au fait, le ministère de l’Equipement et du Transport a déployé, durant les cinq dernières années (2004-2009), un effort considérable pour moderniser le niveau de service du réseau routier de la région de l’Oriental, et ce pour un investissement d’environ 2 347,51 MDH portant sur la construction, l’aménagement, la maintenance et l’adaptation de 463,5 Km de routes et de 40 ouvrages d’art. «Grâce aux efforts déployés pour la maintenance du réseau de la région, 62,5 % du réseau routier revêtu est dans un bon état», a rapporté, de son côté, Fouzi Rahdouni, chef du service Infrastructures à la direction régionale de l’équipement et des transports de l’Oriental. Tout en ajoutant que «les travaux en cours concernent 438 Km de construction, d’aménagement et de maintenance de routes, ainsi que 19 ouvrages d’art pour un montant global de 698 MDH».
Ces efforts se poursuivront jusqu’à 2012 par la maintenance, la construction et l’aménagement de 693,8 Km de routes ainsi que la réparation ou la reconstruction de 17 ouvrages d’art, pour un montant global estimé à 621,4 MDH. Dans le cadre du deuxième programme national de routes rurales, l’Oriental a bénéficié de la construction de 1075,7 Km pour un montant de 667,1 MDH permettant de faire passer le taux d’accessibilité au réseau routier rural de 50% en 2005 à 73% en 2012. Un programme qui se répartit par province comme suit : Oujda-Angad 70 Km pour 55,5 MDH, Taourirt 118,5 Km pour 75,85 MDH, Jerada 103 Km pour 43,05 MDH, Berkane 43 Km pour 42 MDH, Nador 33,2 Km pour 272,52 MDH et Figuig avec 408 Km pour 178,2 MDH.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *