Ouarzazate : Campagne contre le sida

Dans le cadre de ses activités de sensibilisation aux IST/sida tenues récemment à Ouarzazate, l’Association des échos pour la solidarité et le développement (AESD) a organisé une table ronde, en collaboration avec l’Association marocaine de solidarité et du développement (AMSED).  «Tous pour une ville sans Sida» est le thème choisi par les organisateurs pour cette sensibilisation qui a eu lieu au sein des locaux de l’université polydisciplinaire de Ouarzazate. Des jeunes Ouarzazis, des étudiants de la Faculté ainsi que des acteurs associatifs de la ville ont suivi avec intérêt les exposés des intervenants.
Il est à noter la richesse et l’importance des thèmes abordés, puisque le chargé de projet au sein de l’Association des échos, Abdessamad Machkour, a présenté, d’une part
l’expérience de l’association dans l’intégration des IST/sida dans le programme de l’alphabétisation adopté dans le milieu rural et d’autre part des interviews filmées avec des chauffeurs de taxi à Tarmigt (le semi-rural), alors que Souad Bensaoud, actrice et membre  de l’association LDDF (Ligue démocratique des droits de la femme) a, en plus de la présentation de l’expérience de son association dans la sensibilisation aux IST/sida auprès des femmes, évoqué le rôle de toute association œuvrant dans ce domaine surtout l’orientation des personnes vulnérables et leur intégration dans  le tissu économique et social. La dernière intervention, quant à elle, fût celle de Amraoui Mohamed, expert national dans le domaine de la santé, notamment  dans le domaine des IST/sida. Au cours de son exposé, il a étalé une approche aux IST/sida aussi bien sur le pan biologique que sur le plan médical avant de clore par une sensibilisation aux dangers de ces maladies et aux moyens de prévention.  Le modérateur de la table ronde, Gabli Brahim, a ensuite donné l’occasion aux participants d’enrichir le débat par leurs questions, certes, mais aussi par leurs précisions et les enrichissements qu’ils ont apportés en dévoilant leurs expériences dans le domaine. 
Les travaux de la table ronde ont pris fin par un mot de remerciement du président de l’association à tous les participants aussi bien les animateurs que les bénéficiaires sans toutefois oublier de rendre hommage à la faculté polydisciplinaire de Ouarzazate et ses cadres administratifs pour cette initiative d’ouverture sur la société civile et contribuer à «Tous pour une ville sans sida».
Il est à rappeler que dans le même cadre de sensibilisation, une pièce de théâtre intitulée «Baba Hssi» a été programmée pour le public, sans oublier que des stands ont été dressés les 14 et 15 juin à la place Mouahhidine au centre de Ouarzazate. L’objectif étant de présenter l’Association des échos pour le développement, de sensibiliser la population par des projections audiovisuelles , des tracts et des affiches tout en donnant des explications aux personnes intéressées.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *