Ouarzazate : La musique du désert en fête à M’Hamid El Ghizlane

Ouarzazate : La musique du désert en fête à M’Hamid El Ghizlane

En collaboration avec les habitants de M’Hamid El Ghizlane et les associations locales des villages de Rguabi, Oulad Driss, Bounou, Talha, Ait Aissa Oubrahim, la première édition du Festival de musique traditionnelle du désert  aura lieu à M’Hamid El Ghizlane (90 km de Zagora) du 25 au 28 février 2009. Ce rendez-vous important qui s’inscrit dans le cadre de la célébration du 51ème anniversaire de la visite, en 1958, de feu S.M. le Roi Mohammed V à M’Hamid El Ghizlane se tiendra en partenariat avec la province de Zagora et le conseil provincial de tourisme, l’association Zaila, Sahara Roots Fondations des Pays-Bas, Le Paléo et le festival  de Nyon en  Suisse.
En célébrant cet anniversaire, les Marocains et plus particulièrement  les habitants de M’Hamid El Ghizlane veulent que les jeunes  générations se  ressourcent  et tirent  des informations importantes  des  événements  de notre pays.
Cet événement se veut un moment incontournable en vue de faire connaître le mode de vie nomade, en harmonie avec l’environnement naturel. C’est un événement qui s’inscrit dans le respect du désert et un plaidoyer pour le mode de vie ancestral des nomades, en voie de disparition en particulier à M’Hamid El Ghizlane, anciennement comme Taragalte. Il se veut aussi un rendez-vous pédagogique qui proposera des ateliers à caractère culturel, écologique, social et sportif.
Au menu de ce festival qui s’étalera sur quatre jours, trois nuits de musique, de rencontres, de dialogues  et de fraternité. Des groupes locaux représentant  les  habitants de  M’Hamid  El  Ghizlane seront aussi conviés à animer cette rencontre avec des groupes en provenance de la Mauritanie, du Mali  (groupe Tinariwen) et d’Algérie (groupe du Hoggar-Tassili). Pour assurer la réussite de cette manifestation, plusieurs tentes seront installées sur le site pour les différentes activités et besoins (restauration, hébergement, conférences, exposition, artisanat).  Deux scènes seront installées en plein air pour la tenue des concerts et les danses. Elles seront situées au milieu des dunes et serviront de gradins naturels pour le public et des tentes d’accueil et d’informations à l’entrée du village pour recevoir les informations utiles en faveur des festivaliers. Le thé nomade sera offert tout au long du festival et restera le meilleur cadeau et moyen de partage, d’amitié et de dialogue.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *