Ouarzazate : La société civile se mobilise contre le sida

Ouarzazate : La société civile se mobilise contre le sida

Ouarzazate est parmi les villes marocaines les plus touchées par le sida. La lutte contre cette maladie à travers l’organisation de séminaires et de rencontres est devenue une action, systématiquement programmée par le tissu associatif local.
Sur initiative de l’Association marocaine de solidarité et de développement, en collaboration avec l’Association des échos pour la solidarité et le développement (AESD), Ouarzazate a abrité, du 7 au 9 décembre, des journées de formation et d’encadrement en faveur des Associations travaillant dans la province d’Ouarzazate et de Zagora pour la lutte contre les Infections sexuellement transmissibles (IST) et le sida. Des débats et des ateliers axés sur le thème « Pour une mobilisation des associations de développement à l’intégration de la prévention du IST/VIH dans les projets de développement».
«Il s’agit d’un programme de sensibilisation qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan stratégique national (PSN) de lutte contre le sida 2007-2011», a indiqué à ALM Fadoua Bouhou, animatrice, assistante du projet. «Le programme ciblera notamment les filles et les femmes analphabètes et les populations dans les zones enclavées en vue de contribuer à la réduction de la vulnérabilité aux IST/VIH au Maroc et d’œuvrer ensemble pour la concrétisation de l’intégration de la prévention des IST/VIH dans les projets de développement auprès des groupes vulnérables», a-t-elle ajouté.
Cette rencontre a eu pour objectif de prospecter les moyens à même de réduire la vulnérabilité des populations aux IST/VIH à travers l’intégration d’une prévention de qualité contre les IST/VIH dans le programme national d’alphabétisation.
Selon les chiffres publiés en marge de ces journées, au niveau des deux provinces, 2000 femmes bénéficieront de la première phase du programme qui s’étale jusqu’à juillet 2007 avec la collaboration de 33 animateurs et 4 superviseurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *