Ouarzazate : L’AMEF rend hommage à Driss Chraïbi

Après avoir dévoilé son programme d’activité à Oujda, l’Association marocaine des enseignants de français (AMEF) organise son colloque du printemps à Ouarzazate, du 1er au 4 avril prochain, autour de la «didactique du texte maghrébin», en hommage à Driss Chraïbi (1926-2007).
Selon les organisateurs, cette manifestation sera une occasion fructueuse pour les professeurs de langue française qui s’accordent aujourd’hui à penser qu’il existe des caractéristiques spécifiques à la littérature maghrébine. Le deuxième volet de cette manifestation se veut un débat ouvert sur de nombreuses questions, à  savoir s’il existe des spécificités scripturales propres aux œuvres maghrébines ? Que peut livrer cette littérature comme témoignage culturel? Quel apport/rapport à la langue de l’Hexagone?  Quel écho didactique du texte maghrébin dans les manuels scolaires? Quelle place occupe la recherche en didactique du texte maghrébin dans les universités?.
Ce sont autant de questions, et d’autres, qui viendront donc agrémenter le débat et que ces intervenants et participants tenteront de discuter. Réfléchir à la thématique choisie, outre son apport scientifique et formateur, permettra de rendre un vibrant hommage au regretté Driss Chraïbi.  Ainsi, feu Driss Chraïbi occupera un grand espace à travers ces journées. Il est prévu par les organisateurs de faire le point sur plusieurs analyses relatives à ses œuvres, notamment Chraibi ou la littérature de la contestation, et l’identité et interculturalité dans l’œuvre de Chraibi.
Parallèlement, d’autres axes seront également abordés lors de ce colloque qui connaîtra la participation de plusieurs professeurs en provenance de diverses villes marocaines.
Au programme ; la narrativité et le discours dans le texte maghrébin, mais aussi l’oralité et l’écriture dans le roman maghrébin francophone, outre les personnages féminins dans la littérature maghrébine.
Par ailleurs, les participants focaliseront leurs débats sur le langage du corps, l’approche de l’écriture féminine, Le Moi et l’Autre dans la littérature maghrébine, la particularité de la situation d’enseignement du texte maghrébin, l’exploitation pédagogique du texte maghrébin dans les manuels.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *