Ouarzazate : L’exploitation minière, une locomotive pour le développement

Ouarzazate : L’exploitation minière, une locomotive pour
le développement

Un réel potentiel pour le développement de la région. La signature récemment d’un contrat de reconnaissance de la zone Onshore de Ouarzazate d’une superficie de 24.545,6 km2 à Rabat entre l’Office nationale des hydrocarbures et des mines (ONHYM) et la société anglaise MND Maroc Limited est une preuve tangible des potentialités minières de la région.
Ouarzazate est parmi les zones minières les plus riches du Royaume. En effet, sa structure géographique très diversifiée l’a dotée de gisements miniers importants : argent, manganèse, plomb, cobalt… La diversité des structures géologiques des territoires de la province de Ouarzazate, en particulier, les différentes roches volcanique, plutoniques et volcano-sédimentaires et l’importance des substances minérales qui y sont exploitées font de cette province une zone à un grand potentiel minier. Il s’agit même d’un formidable réservoir de la découverte de nouveaux gisements (métaux de base, métaux précieux, roches ornementales), qui offre des opportunités importantes pour de nouveaux investisseurs à titre privé ou en association avec des entreprises marocaines opérant déjà dans la zone.
La province de Ouarzazate fournit, aujourd’hui, comme dans le passé, un grand nombre de matières premières utilisées par des industries à l’échelle nationale et internationale. Plusieurs mines sont ainsi en cours d’exploitation dans la région. Il s’agit notamment  de la mine d’argent d’Imiter (le plus grand centre d’extraction et de valorisation au Royaume) exploitée par une filiale de l’ONA et la mine d’Imini de manganèse exploitée depuis 1930. C’est l’unique gisement de manganèse chimique en exploitation dans le Royaume tout comme la mine de Bouazzer pour le cobalt. D’autres minerais (plomb, barytine, fer oligiste, sel gemme, zinc, mica et feldspath), détenus soit par des particuliers, soit par des petites et moyennes entreprises, font l’objet d’exploitation ou de recherche dans la zone de compétences de la délégation régionale de l’énergie et des mines de Ouarzazate. Le secteur minier constitue l’un des piliers du développement économique et social de la région, voire de tout le Maroc. C’est un secteur qui offre des opportunités d’emplois et d’exportations et qui permet le développement des infrastructures socio-économiques de base dans les milieux rural et urbain.  Pour la province de Ouarzazate, les mines représentent, aujourd’hui, une activité à haut potentiel de croissance qui pourrait même devenir, selon les analystes, la locomotive de l’économie régionale. La mine dans la région a pour effet également d’encourager la création de petites industries locales. La plupart des activités d’extractions minières s’effectue dans des sites relativement éloignés des centres urbains et contribuent donc utilement à leur désenclavement et au développement régional.

DNCR à Ouarzazate
L’Houssaine Oulbaz

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *