Ouarzazate : Une destination mondiale de l’industrie cinématographique

Ouarzazate : Une destination mondiale de l’industrie cinématographique

Faire de «Ouarzazate» la nouvelle «Hollywood» d’Afrique. C’est le défi de l’industrie cinématographique au niveau de la région du Souss-Massa-Draa (SMD). Le Conseil régional du SMD est déterminé à faire de Ouarzazate le leader des tournages cinématographiques en Afrique à l’horizon 2016.
Ainsi, une stratégie d’envergure a été mise en place pour assurer toutes les conditions de réussite d’une telle initiative.  Une enveloppe globale estimée à 43 millions de dirhams a été allouée à ce projet de promotion et de développement. Le défi sera de faire connaître Ouarzazate en tant que destination de tournage cinématographique capable de répondre aux standards internationaux. Studios, décors et ressources humaines qualifiées sont autant de points à développer et  qui permettront de hisser la  région en leader dans l’industrie cinématographique.
Pour cerner les retombées d’un tel projet au niveau de la région, le  Conseil régional du SMD a lancé une étude avec le groupement Eurocif-Ucotra. L’objectif étant de mettre en place une vision stratégique ambitieuse pour le secteur d’autant plus qu’une majeure partie de la population locale profite de cette activité d’une manière directe et indirecte. Le Conseil régional a également opté pour la constitution d’un «Film Commission» pour assurer la promotion de Ouarzazate, sa région et ses potentialités cinématographiques. La commission sera composée du Centre cinématographique marocain, du Conseil régional du SMD, du Centre régional d’investissement ainsi que de d’autres intervenants. Elle devra, entre autres, faciliter les tournages et promouvoir  les ressources techniques et humaines de qualité oeuvrant dans le secteur. L’une des visions de développement de ce secteur réside également dans la mise en place du concept de « One Stop Shop ». Un concept qui fera de Ouarzazate une surface de tournage répondant à tous les besoins et services exigés par les normes internationales passant de la pré-production, la production à la post -production nécessaire pour la réalisation d’un film.
Des enquêtes sur les pays concurrents seront également réalisées pour servir de base d’information sur les coûts salariaux pratiqués  et les subventions octroyées dans ce cadre.
Ouarzazate devra faire face au défi par le lancement de grands projets pour doter la ville des infrastructures nécessaires  en matière de restauration, hôtellerie, salles de cinéma et généralisation des télécommunications haut débit sur les lieux de tournage.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *