Ouarzazate, Zagora et Errachidia : Tout un programme touristique en marche

Le programme du Pays d’accueil touristique-désert et Oasis (PAT-DO), dicté par la volonté des pouvoirs publics de valoriser au mieux le secteur du tourisme dans les régions présaharienne qui disposent d’un haut et riche potentiel touristique, vient d’être lancé, vendredi et samedi, respectivement à Zagora, Ouarzazate et à Errachidia, par le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Mohamed Boussaid. Plusieurs conventions de partenariat définissant le cadre d’intervention de chacun des acteurs impliqués dans ce grand chantier ainsi que leurs contributions à la réussite de ce projet ambitieux, ont été ainsi signées à cette occasion.
Aux termes de ces conventions, il sera procédé à l’élaboration et la mise en oeuvre de plans d’action articulés notamment autour de l’artisanat et l’animation, le confortement des circuits, la mise en valeur des produits de terroir, la réhabilitation du patrimoine architectural et culturel et la préservation de l’environnement oasien et dunaire.
Les principales composantes de ce plan d’action représentent, dans une première phase, plusieurs actions à réaliser conjointement dans le cadre du PAT-DO et seront suivies d’une deuxième phase de consolidation. La gestion du PAT dans les trois provinces sera assurée par trois associations du Pays d’accueil Touristique qui devront être constituées dans un délai de 24 mois à compter de la date de signature des présentes conventions. La mise en oeuvre du PAT-DO qui intervient dans le cadre de la promotion du tourisme rural, va permettre la création de près de 365 emplois directs et 2360 emplois indirects et générera des richesses à travers des activités génératrices de revenus. Le budget global alloué au programme PAT-DO est de l’ordre de 122,6 millions DH, financé par le ministère du Tourisme et de l’Artisanat et ses partenaires. Le PAT-DO, qui constitue un axe stratégique de la nouvelle politique touristique et l’un des objectifs tracés dans le cadre de la vision 2010, se présente sous forme de mesures qui englobent tous les volets afférents au développement d’une filière allant de l’aménagement à la formation, de la réglementation à l’information et à la promotion du produit.
Dans ce contexte, le ministère du Tourisme a adopté une stratégie de développement qui a été mise en place en 2003. Il s’agit du développement et de la consolidation de l’activité touristique en milieu rural, basée sur le concept du Pays d’accueil touristique (PAT). Le PAT a ainsi pour vocation d’amener les touristes à découvrir les zones rurales du Maroc à travers des itinéraires allant à la rencontre des populations et de leur mode de vie en dehors des circuits connus.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *