Oujda : Bilan encourageant de la première phase de l’INDH à l’Oriental

Oujda : Bilan encourageant de la première phase de l’INDH à l’Oriental

Selon des statistiques récapitulatives réalisées par la division des affaires sociales de la wilaya de l’Oriental, quelque 855 917 démunis ou citoyens à besoin de soutien et d’accompagnement ont été concernés par les actions initiées par l’Initiative nationale pour le développement humain au niveau de l’Oriental durant la 1ère phase (2005-2010). La contribution de l’INDH au financement de ces actions de solidarité sociale, approuvée par les comités préfectoraux de développement humain, au titre de cette période, avoisine les 627 MDH. Des réalisations qui ont concerné les quatre programmes chapeautés par ses services. Cela a concerné 796 programmes transversaux, 724 programmes ruraux, 124 programmes de précarité et 11 programmes urbains. L’objectif étant de contribuer de manière palpable à la promotion des activités génératrices de revenus du moment que 306 projets ont été réalisés à cet effet. Dans la même foulée, 580 programmes ont servi au soutien à l’accès aux équipements et services sociaux de base. Par ailleurs, 81 programmes ont ciblé l’animation sociale, culturelle et sportive ainsi que 17 autres sous forme de subventions octroyées aux associations au titre de contribution au fonctionnement des centres d’accueil et 7 autres pour soutenir des projets de microcrédits dans le cadre de la mise en œuvre de la convention avec la Fédération nationale des associations de microcrédit (FNAM). Quant au renforcement des capacités et assistance technique, il a bénéficié de 18 programmes. Concernant la répartition de ces programmes par projet c’est la province de Figuig qui a tiré le plus de profit en bénéficiant de 394 projets. Elle est suivie par la province de Taourirt avec 352 projets. Viennent ensuite les provinces de Jerada de 304 projets, celle d’Oujda avec 266 projets, la province de Nador avec 170 projets, la province de Berkane avec 137 projets et la toute nouvelle province de Driouch avec 134 projets. L’ensemble de ces projets ont porté sur des thématiques se rapportant à l’édification de complexes sociaux, la construction de centres de santé, d’établissements scolaires et de centres d’accueil au profit des personnes à besoins spécifiques ou en situation difficile, entre autres. Quant à l’évolution de la réalisation des programmes inscrits dans le cadre des actions menées par l’INDH au niveau de l’Oriental, elle a varié d’une année à une autre entre 2005 et 2010. Le taux de réalisation le plus faible a été réalisé en 2005 avec 54 projets nécessitant une enveloppe de 46 MDH pour 25.498 bénéficiaires avec une contribution de l’INDH de l’ordre de 170.0245 DH. Le meilleur rendement a été enregistré au cours de 2006 avec 468 projets réalisés et qui ont nécessité une enveloppe de 263 MDH pour 19.915 bénéficiaires avec une contribution de l’INDH qui a avoisiné les 147 MDH. Suit 2007 avec la concrétisation de 356 projets pour une enveloppe de 223 MDH au bénéfice de 190.232 citoyens avec une contribution de l’INDH à mesure de 127 MDH. En 2010, 283 projets ont été réalisés au bénéfice de 119.022 bénéficiaires. Cela a nécessité 178,7 MDH dont une contribution de l’INDH à mesure de 89,5 MDH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *