Oujda : Célébration de la Journée mondiale de l’enseignant

Oujda : Célébration de la Journée mondiale de l’enseignant

Sous le thème «L’enseignant pierre angulaire du couronnement de l’école de la réussite», l’Académie régionale de l’éducation et de la formation de l’Oriental (AREFO) a célébré, mardi denier, la Journée mondiale de l’enseignant qui coïncide avec le 5 octobre de chaque année. Une cérémonie de reconnaissance et d’encouragement a été présidée par le directeur de l’AREFO en présence des délégués des sept délégations du ministère de l’Education nationale au niveau de l’Oriental. Plusieurs témoignages ont été applaudis par les participants, alors que quatorze enseignants et cadres administratifs ont eu droit à des prix d’encouragement et de reconnaissance vu leurs contributions au perfectionnement de la pratique de classe ou de gestion administrative. Interrogé par ALM en marge de cette cérémonie, Mohammed Benayade, directeur de l’AREFO, a précisé que «l’objectif est de préserver au personnel enseignant la réputation qu’il mérite en tant qu’acteur incontournable de développement du pays et de formateur de cadres. C’est aussi pour valoriser le culte du savoir et l’intérêt ascendant qu’accorde notre pays à la maîtrise de la connaissance. La réalisation de ces idéaux passe impérativement par l’encouragement de ceux qui réussissent des projets et des initiatives pour rehausser le niveau de la pratique. Et Dieu sait qu’ils sont nombreux». Et d’enchaîner: «Certes, il y a encore des difficultés surtout au niveau du monde rural. Elles concernent les conditions d’hébergement et d’accueil, mais je crois que les efforts qui ont été fournis dans le cadre du programme d’urgence peuvent impacter positivement sur des conditions de travail qui sont devenues nettement meilleures». Il est à rappeler, dans ce sens, qu’un programme concernant les logements de fonction sera mis en place au niveau de la région de l’Oriental. Il assurera le logement à plus de 350 instituteurs. Il y a aussi une prise en charge assurée par les partenaires de l’Education nationale notamment les collectivités locales pour ce qui est de l’amélioration des conditions de vie avec branchements aux réseaux routiers, d’eau potable et d’électricité. D’autres initiatives sont en cours de réalisation pour assurer le confort nécessaire aux enseignants de façon générale et aux instituteurs du monde rural de façon particulière. Des actions qui ciblent, entre autres, l’amélioration de conditions matérielles des instituteurs, la réhabilitation des espaces de travail et l’équipement en matériel adéquat. M. Benayade a, par ailleurs, précisé : «On veut que nos enseignants soient attentifs aux différentes orientations et de suivre de près les différentes recommandations et surtout d’être à l’écoute de leurs élèves et de leur venir en aide chaque fois que cela est nécessaire. Nos enseignants doivent aussi penser que la stabilité est un élément de réussite et qu’il ne faut pas trop penser au changement du lieu de travail». En contrepartie, plusieurs instituteurs ont souligné que le ministère doit être reconnaissant de tous les efforts qu’ils fournissent, en valorisant les multiples initiatives réalisées dans le cadre de l’innovation du métier. «Cela est un dû que l’institution nous doit et non un cadeau de circonstance si on veut réellement valoriser le statut de l’enseignant», ont-ils souligné.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *