Oujda : Création de nouvelles chaires spécialisées

Oujda : Création  de nouvelles chaires spécialisées

Dans le but d’intégrer les principes du développement durable dans les pratiques des entreprises et la formation de gestionnaires confirmés, une chaire leadership et bonne gouvernance sera lancée à l’Université Mohammed Premier d’Oujda (UMP) dès la prochaine rentrée scolaire. C’est à quoi ont convenu les partenaires de ce projet, à savoir l’Institut scientifique Ibnou Khaldoune, l’Université d’Anvers en Belgique et l’UMP. La nouvelle chaire proposera aux étudiants un cursus de formation multiple leur permettant d’acquérir les savoir-faire requis pour répondre aux attentes en formation de leaderships. À cet effet des modules spécifiques se rapportant à cette formation seront animés par des formateurs belgo-marocains. La même convention stipule la création d’une chaire sur le leadership et le genre, et ce en écho à l’intérêt particulier que commence à réserver la société marocaine aux talents féminins. Une chaire qui mettra en exergue les compétences féminines et surtout les apports des femmes engagées dans le développement de leur région et de leur pays.
«La nouvelle chaire sur le leadership se veut un espace d’échange où il ne faut pas uniquement discourir mais réaliser des projets concrets sur des initiatives novatrices de leadership et de bonne gouvernance», a déclaré à ALM Saida Belouali, enseignante à l’UMP et coresponsable dudit programme. Un troisième volet de recherche sera aussi dispensé dans le cadre du même programme. Il focalisera sur la relation entre le leadership et la culture. Qu’est-ce qui est particulier à une culture donnée ? Comment peut-on être leader dans les domaines culturels ? Comment une région peut être aussi leader dans un domaine spécifique ? Cela passera par la réalisation d’études et de cahiers de réflexion dans l’horizon d’accentuer la bonne gouvernance locale ou régionale et d’en faire un atout considérable de développement. «Quand on était en pourparlers avec Youssef Ouadi, qui assumera la direction de cette chaire pour un mandat de cinq ans, l’UMP a proposé un élément de module, dit « leadership et éthique » qui sera aussi enseigné à partir de la prochaine rentrée universitaire à l’École nationale des sciences appliquées. Elle sera réservée pour les étudiants de la 5ème année universitaire. L’objectif est de les initier à ce nouveau profil qui sera proposé par l’UMP», a ajouté Mme Belouali. De son côté, Fouzia Talhaoui, de l’Institut pour les études marocaines et méditerranéennes de l’Université d’Anvers, a déclaré à ALM que l’Université qu’elle représente est engagée dans des cycles de formations avec l’UMP depuis six ans. «On est déjà impliqué dans des programmes de formation avec la Faculté de droit d’Oujda, comme on vient d’initier un travail similaire avec le département de sociologie pour la réalisation d’études sur les institutions socio-économiques et politiques de la Belgique et du Maroc. La chaire sur le leadership et la bonne gouvernance qui sera lancée en septembre s’inscrit dans cet esprit de coopération». Et d’ajouter que pour ce qui est de l’apport de la diaspora marocaine de Belgique dans le développement de l’Oriental : «On veut partager le savoir acquis en Europe avec les étudiants et chercheurs de notre pays et région d’origine. Ceci dit, on ne cherche pas à être paternalistes car la science et le savoir ne s’enferment pas dans ce type de considérations».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *