Oujda : Des subventions consistantes pour les équipes sportives

Oujda : Des subventions consistantes pour les équipes sportives

Il fallait attendre ce mardi 6 mai pour que les subventions octroyées  par le conseil municipal d’Oujda aux équipes sportives de la ville dépassent les 2,2 MDH. Une première dans les annales sportives d’une ville habituée à réserver de maigres budgets pour sa rubrique sportive. La somme débloquée pour l’an 2007 à titre d’exemple, n’a guerre dépassé les 200.000 DH. Somme incomparable avec les subventions que versent d’autres conseils au niveau national et qui gravitent autour des 4 MDH pour certaines villes. Le sport et la culture étaient considérés comme les parents pauvres des rubriques budgétaires municipales. Mais depuis que la ville est en quête de sa mise à niveau suite au discours royal du 18 mars 2003, les contributions sont de plus en plus importantes. Elles visent à accompagner les différentes équipes pour mieux se positionner dans leurs championnats respectifs Certes ce ne sont pas des subventions qui répondront à toutes les attentes mais c’est un début. Et c’est ce que nous saluons, a expliqué Jamal Louizi, président de l’Étoile sportive d’Oujda. De son côté Mohammed Lahmami, président du Mouloudia section football qui a reçu un don d’un million de dirhams  n’a pas caché sa satisfaction à un moment où son équipe traverse une crise financière. L’équipe avait impérativement besoin de cette somme pour bien négocier sa fin de saison.
La ventilation des sommes allouées entre clubs a fait beaucoup jaser. Certains dirigeants ont appelé à subventionner selon des critères de résultats et de popularité. Il est inadmissible de réserver plus d’argent à des équipes de quartiers (100 000 DH pour chacune) et de n’octroyer  que 160.000 DH aux deux équipes de rugby de la ville. Ces dernières sont les plus performantes et les plus titrées de l’Oriental. Elles méritent une attention particulière a rapporté Driss Boujouala, président délégué du MCO Rugby.
Quant à Lakhdar Haddouche, président du conseil municipal, il a abordé ces subventions en deux volets. D’abord il a reconnu que le sport n’a pas bénéficié de l’attention qu’il méritait pour des raisons budgétaires et qu’à partir de cette année les contributions municipales  seront plus consistantes. Il a même exprimé le souhait de les faire augmenter au cours des prochaines années. Il a par la suite focalisé sur le cas du Mouloudia et a demandé à l’actuel comité de s’ouvrir sur l’ensemble des compétences et bailleurs de la ville. Il ne suffit pas de se lamenter sur son propre sort sans prendre les décisions adéquates pour sauver la  pratique et lui assurer des assises fiables, a-t-il renchéri avant d’ajouter que l’équipe doit assumer pleinement son rôle d’équipe phare de la région. Oujda a besoin d’une équipe qui la mette au diapason de l’élite nationale. Et c’est pour cette raison que le MCO a bénéficié de plus de 45% de l’aide réservée à l’ensemble des équipes de la ville.
Par ailleurs, sur le plan de l’infrastructure sportive de base, le conseil a débloqué la somme de 2  MDH pour la mise à niveau du  stade ROC. Un stade appelé à accroître le rayonnement de l’activité footballistique  autour du quartier Oued Ennachef. Il est aussi appelé à abriter les rencontres des différents  championnats des jeunes et des tournois de quartiers. De son côté le stade Municipal d’Oujda a été entièrement refait pour une somme de 4,9 MDH. Un projet  d’extension est en cours d’étude pour le doter d’une pelouse en gazon, de sièges numérotés et d’un système d’éclairage afin de permettre aux équipes de la ligue orientale  de s’entraîner en nocturne.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *