Oujda : INDH : 68 projets pour un budget de 111,6 MDH

Oujda : INDH : 68 projets pour un budget de 111,6 MDH

Plus de 111 MDH ont été débloqués en 2009 pour la réalisation de 68 projets sociaux entrant dans le cadre du programme d’action de l’Initiative nationale pour le développement humain au niveau de la préfecture d’Oujda –Angad. C’est ce qui ressort du bilan établi à la mi-septembre par la division des affaires sociales. Un programme ambitieux dont certains projets sont déjà achevés à l’instar de la plate-forme de Jorf Lasfar, le centre des handicapés du quartier Ennasr, l’équipement du centre de rééducation orthopédique et la salle de kinésithérapie. D’autres sont en phase finale comme la pose de la charpente métallique de la troisième tranche du marché de Lazaret et l’équipement en matériels adéquats de certains centres. «En ce qui concerne le programme de lutte contre l’exclusion en milieu urbain, nous avons programmé au niveau du comité préfectoral du développement humain 30 projets pour un montant de 70, 391 MDH avec une contribution de l’INDH de l’ordre de 20 MDH», a précisé à ALM Mahmoud Hadrachi, chef de la division des affaires sociales. Par ailleurs, et dans le cadre de lutte contre la précarité, 12 projets ont été validés pour un montant de 14 MDH (dont 11 MDH / INDH). Concernant le programme rural, 17 projets ont été lancés pour un montant de 20 MDH (2,5 MDH / INDH). Ils concernent l’alimentation en eau potable, l’électrification et le désenclavement de deux communes. Aussi, 9 autres projets ont été validés dans le cadre du programme transversal (3 MDH).
Pour ce qui est du programme 2010, le comité préfectoral de développement humain a signé la convention de la mise à niveau des 22 quartiers périphériques. Des actions qui seront lancées en partenariat avec d’autres ministères. C’est le cas de la réalisation de quatre établissements d’enseignement préscolaire ainsi que des maisons de jeunes dans des quartiers où le besoin se fait de plus en plus sentir.
«Pour ce qui est du programme de lutte contre la précarité, il y a des priorités à satisfaire avec des centres en cours de construction avec la programmation de l’équipement de ces centres en 2010. C’est le cas du centre d’accueil pour la lutte contre la mendicité et le centre des personnes aliénées et l’achèvement du centre réservé aux enfants en situation précaire», a ajouté M. Hadrachi.
La contribution de l’INDH pour le programme 2010 est de l’ordre de 58 MDH. Quant aux contributions pécuniaires des autres partenaires, elles seront connues en octobre. À signaler qu’au niveau de chaque projet il y a trois pôles réservés aux enfants, jeunes et femmes. La répartition des bénéficiaires est de l’ordre de 40% pour les femmes qui bénéficient d’ateliers de formation en coiffure, en couture, en cuisine et en tricot. Des cours d’alphabétisation leur sont aussi assignés. Les 60 % qui restent sont partagés en équité entre les jeunes et les petits enfants qui exploitent des salles multimédias, des terrains de sports, des crèches, ainsi que des classes pour l’enseignement préscolaire et l’éducation non formelle.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *