Oujda : INDH, plus de 572 millions DH pour 360 projets

Oujda : INDH, plus de 572 millions DH pour 360 projets

Quelque 339 structures à vocation sociale ont été réalisées, jusqu’en 2009, dans la province Oujda-Angad pour un budget de 512, 320 MDH depuis le lancement de l’Initiative nationale de développement humain. Elles ont concerné la lutte contre la pauvreté en milieu rural (103 projets pour 75,442 MDH), la lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain (123 projets pour 339,196 MDH), le programme transversal (89 projets pour 53,353 MDH) ainsi que 24 programmes dédiés à la lutte contre la précarité pour 44,329 MDH. Quant aux projets en cours de réalisation ou qui seront réalisés en 2010, ils sont de l’ordre de 21 dont 17 pour couvrir les programmes de lutte contre l’exclusion en milieu urbain pour un montant de 27,150 MDH. Quatre autres projets cibleront la lutte contre la précarité pour 8 MDH. Ainsi qu’un montant de 25,448 MDH dédié aux autres programmes complémentaires. Le dernier complexe de Hay Essalam qui vient d’être inauguré par SM le roi Mohammed VI a nécessité un budget de 6,5 MDH et fait partie de ces nouveaux complexes mixtes à double structure. Le premier centre est réservé aux personnes à besoins spécifiques, alors que le deuxième est dédié aux services sociaux. Une nouvelle approche qui répond à une attente d’ordre pratique. Faire bénéficier les catégories cibles de prestations supplémentaires pour qu’elles acquièrent un savoir-faire supplémentaire en mesure de leur faciliter l’accès au monde du travail. Au fait, le complexe mixte Essalam, comprend six ateliers pour l’apprentissage de métiers se rapportant à la coiffure, la gastronomie, la broderie, l’informatique avec deux pôles réservés aux femmes et aux personnes à besoins spécifiques. Et ce, en plus d’une salle polyvalente et des classes pour des cours de soutien scolaire, alphabétisation et éducation non formelle au profit de personnes avec handicaps moteurs. L’INDH donne beaucoup d’importance à la formation par atelier car son but est de contribuer à l’insertion des jeunes et des femmes en quête de travail. «Il faut conforter les personnes démunies ou à besoins spécifiques en les dotant de réelles compétences pour qu’elles puissent proposer un CV attractif et varié. Cela leur permettra d’intégrer facilement plusieurs métiers», a expliqué à ALM Mahmoud Hadrachi, chef de la division des affaires sociales au niveau de la préfecture d’Oujda-Angad.
En parallèle avec l’ouverture du complexe mixte Essalam, trois autres projets sont en cours de réalisation ou seront lancés au cours de 2010. C’est le cas du centre sportif de proximité à Hay Hakkou, qui sera doté en plus d’une maison de jeunes, d’un établissement préscolaire et d’un terrain équipé pour la pratique sportive. Aussi un autre projet sera-t-il réalisé dans le cadre d’un partenariat et de convergence avec la délégation du ministère de l’Artisanat et qui concernera la réalisation d’un espace de production, de formation et de commercialisation des produits artisanaux. En plus de la pose de la première pierre d’un centre pour autistes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *