Oujda : Journées d’information sur l’orientation scolaire

Pour informer les différents intervenants dans l’opération d’orientation scolaire, quatre séries de journées de formation seront organisées au niveau de la délégation d’Oujda-Angad au profit de 887 enseignants, surveillants et directeurs, à partir de ce mercredi 23 novembre. L’objectif visé est de permettre à ces encadreurs de s’impliquer davantage dans la nouvelle dynamique impulsée par le programme d’urgence du ministère de l’éducation nationale. Elles ambitionnent aussi d’optimiser le travail réalisé par les conseillers et inspecteurs en orientation afin de permettre aux élèves de faire le choix en synergie avec leurs capacités et les attentes. Lesdites formations, de deux jours chacune, seront organisées sous forme d’exposés magistraux et de travaux en atelier. Ainsi l’ensemble des participants suivront cinq communications se rapportant à l’orientation dans le système scolaire marocain, les bases théoriques de l’orientation et le projet personnel de l’élève, l’information et l’orientation, l’apport des enseignants dans la facilitation des choix et leur pertinence ainsi qu’un exposé sur le cadre organisationnel de l’orientation. En parallèle, des ateliers pratiques seront animés par des conseillers en orientation et se focaliseront sur des cas précis avec évaluation sur des grilles de spécification. Dans une déclaration à ALM, Ahmed Hammouti, coordinateur de ces rencontres, a expliqué que la note 7P/E3 du programme d’urgence insiste sur la mise en place d’une approche pertinente permettant à l’élève de faire le bon choix d’orientation afin qu’il puisse réussir son parcours scolaire ou de formation. Aussi, la note explicative 17 du programme d’urgence insiste sur la mise en place, dans chaque établissement, d’une structure permanente d’accompagnement et d’orientation. Elle aura pour rôle de permettre à l’élève d’acquérir un enseignement en adéquation avec ses capacités et ses penchants.  Dans sa communication sur l’importance de l’information dans le domaine de l’orientation, Mustapha Achachi, inspecteur en orientation, a précisé que sans réelle stratégie de communication en interne (au sein de l’établissement scolaire) et en externe (les différents supports médiatiques) la tâche ne sera pas facile. Vu l’importance que revêtent ces différents moyens de communication et étant donné que l’élève est en apport direct avec une panoplie de choix médiatiques évolutifs, il est impératif que les conseillers ou inspecteurs en orientation, les enseignants, et cadres administratifs intègrent ces outils dans leurs approches afin qu’ils puissent aider cet élève à faire le bon choix de carrière. De son côté, Saâdia Slayli, conseillère en orientation lors de son exposé sur l’orientation et le projet personnel de l’élève, a souligné que l’éducation sur le choix est tributaire de trois composantes chez l’apprenant : la dimension psychométrique, la dimension comportementale et la dimension humanitaire. De fait, l’activation du développement vocationnel et professionnel de l’élève passe par l’exploration, la cristallisation, la spécification et la réalisation.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *