Oujda : Lakhdar Haddouche à la tête du conseil provincial d’Oujda-Angad

Oujda : Lakhdar Haddouche à la tête du conseil provincial d’Oujda-Angad

Le siège de la préfecture d’Oujda a abrité, mercredi 2 septembre, l’élection de la nouvelle assemblée provinciale d’Oujda-Angad. Une délibération présidée par Mohammed Brahimi, wali de l’Oriental et gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad et ponctuée par l’élection de Lakhdar Haddouche du PAM comme nouveau président. Il remplacera ainsi Ahmed Ben Inni du RNI qui a présidé ce conseil lors des deux derniers mandats.
Une assemblée constituée de 22 membres dont l’essentiel provient des représentants des conseils communaux et ruraux avec une représentation des Chambres professionnelles. «Ce type de représentativité a été choisi par le législateur pour insister sur les fonctions fondamentalement économiques, culturelles et sociales de la collectivité», a précisé M. Brahimi à cette occasion.
Ces membres qui étaient élus par les électeurs des Chambres et des communes ont départagé deux listes. Celle de la majorité constituée du PAM, de l’Istiqlal et du MP et l’opposition constituée du PJD, du RNI et du PEDD. La première a obtenu 14 voix alors que la seconde a eu 8 voix. Le vote a donné Ahmed Messaoudi, Noureddine Maâzouza, et Kaddour Ghoumari comme premier, second et troisième vice-présidents. Par ailleurs l’élection des organes auxiliaires a permis à Moulay Abdellah Ismaili d’assumer la responsabilité de secrétaire du conseil (secondé par Omar Azizi) et à Abderrahmane Salhi d’assumer celle du rapporteur du budget (avec comme rapporteur adjoint Abdessaid Chaoui). Dans le même sillage trois commissions ont été constituées pour faciliter le travail du Conseil et préparer les sujets à traiter lors des cessions. La commission des finances et budgets est revenue à Khalid Salhi. Celle de l’économie, du social et de la culture à Yahia Abbaoui, alors que celle de l’urbanisme, de l’aménagement du territoire et de l’environnement a été confiée à Joubna Qissi. La désignation de cette dernière a été faite à l’unanimité des 22 membres du conseil contrairement aux autres postes qui étaient tranchés sur la base d’équilibres politiques. «La présence de la femme est une confirmation des signaux forts et importants réitérés à chaque fois par SM le Roi dans la plupart de ses discours et ses interventions», a déclaré à ALM M. Brahimi en marge de cette assemblée. Et d’ajouter que «cet encouragement de SM le Roi a permis à la femme marocaine d’accéder de façon significative au niveau des assemblées. Cette adhésion massive de l’ensemble des élus à cette confirmation de la femme sur la scène politique marocaine est très symptomatique et symbolique et confirme que notre pays a réalisé des pas de géant dans cette approche», a-t-il conclu.
De son côté, Lakhdar Haddouche, nouveau président du conseil, a déclaré à ALM que le nouveau bureau est appelé à réussir ses tâches d’intercommunalité, d’appuyer le développement des communes rurales, d’assurer les fonctions d’animation sociale, culturelle et de développement humain. Il doit aussi accompagner les projets de mise en cohérence du développement territorial de toute la province.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *