Oujda : Le programme Génie, bilan et perspectives

Oujda : Le programme Génie, bilan et perspectives

Pour améliorer l’apport des technologies de l’information et de la communication (TIC) aux pratiques pédagogiques (programme A1P10, Génie2), les locaux de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF Oriental) ont abrité, samedi, le premier forum régional des TIC en éducation et formation. Une opportunité pour les organisateurs de mesurer le degré d’avancement de la stratégie de numérisation de l’enseignement et de remédier aux lacunes constatées notamment au niveau de la couverture de l’ensemble des établissements en matériels adéquats, en outils de vulgarisation et en suivi d’application. Intervenant lors de la séance plénière, Mohammed Aboudamir, directeur de l’AREFO, a précisé que la mise en œuvre du programme génie s’articule autour de quatre axes : l’équipement en matériel informatique de tous les établissements scolaires (objectif qui sera réalisé avant 2012), la formation du personnel (enseignants, inspecteurs, directeurs et formateurs); le déploiement des ressources numériques ainsi que la mise en place d’un comité de suivi chargé de corriger les imperfections constatées lors de la première phase du programme génie1. «Un tel travail de fond nécessite l’accompagnement de ce programme par une série d’évaluations et de réajustements», a-t-il souligné. De son côté, Mohammed Zemmouri, coordonnateur régional du programme génie et chef du programme E1P10 de l’intégration des TIC et de l’innovation dans les apprentissages, a exposé en détail les actions entreprises pour équiper l’ensemble des établissements scolaires de l’Oriental en matériel adéquat. Le but étant de faire bénéficier l’ensemble des apprenants des apports des TIC. Il a aussi insisté sur l’importance de réaliser des évaluations périodiques de l’ensemble de la démarche pour remédier aux imperfections. Il a, à cet effet expliqué que seuls 15 % des établissements scolaires ont bénéficié de la première tranche du programme génie1 achevée en 2007. «Ceci dit, avant la fin de cette année scolaire, tous les lycées qualifiants de la région (63 lycées), ainsi que 70 % des collèges (78 sur 106) seront équipés en salles et en valises multimédias alors que 97% des écoles primaires (502) seront dotées de valises multimédias», a rapporté M. Zemmouri. En parallèle, plusieurs établissements seront équipés en chariots et en kits multimédias dans des salles de cours à titre expérimental. Il ressort aussi des différentes interventions en ateliers, tenus lors de la même journée, que le programme génie est la pierre angulaire du programme d’urgence puisqu’il touche l’ensemble des intervenants : élèves, enseignants et corps pédagogiques et administratifs. «Avec cette multiplicité des cibles, il est tout à fait normal que certaines pratiques laissent à désirer par moment, mais auxquelles il faut remédier en toute urgence», ont noté plusieurs intervenants.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *