Oujda : Les éboueurs fêtent le Mawlid chez les personnes âgées

Oujda : Les éboueurs fêtent le Mawlid chez les personnes âgées

A l’occasion de l’Aïd Al-Mawlid, l’Association «Ikhae» (fraternité) pour les œuvres sociales des éboueurs de Sita Suez Environnement entreprise chargée de la collecte et du traitement des déchets urbains au niveau de la ville d’Oujda, a organisé dimanche un après-midi religieux et festif au profit des sociétaires de la maison de vieillesse de l’Association musulmane de bienfaisance. Un acte hautement apprécié par les personnes ciblées car les éboueurs ont consacré leur jour de repos à des personnes qui ont énormément besoin d’affectivité. Au programme : déjeuner en groupe, distribution de cadeaux symboliques et organisation d’un après-midi avec chants religieux et danses pour femmes. Les youyous des vieilles femmes, en dépit des faibles sonorités, ont résonné comme des échos de joie et d’allégresse. «C’est une louable initiative de fêter le Mawlid de la sorte avec des madih, des psalmodies du Saint Coran et des chants de femmes», a confié à ALM Fatna, une sexagénaire qui vit depuis belle lurette dans cette maison de vieillesse. En parallèle à la distribution de denrées alimentaires et de produits sanitaires, une campagne de propreté et de nettoyage a été réalisée par les adhérents à l’Association «Ikhae» à travers l’ensemble des pavillons, dortoirs locaux, sanitaires, espaces de promenade de la maison de vieillesse. Une action à double visée selon les participants. D’une part rendre cette maison plus conviviale en nettoyant ses différentes composantes et d’autre part partager un moment de fête et de joie avec des personnes qui ont besoin d’attention particulière vu leur âge et leurs conditions de vie. «L’action que nous menons aujourd’hui fait partie des activités annuelles de notre association qui compte déjà à son actif plusieurs campagnes de propreté à l’intérieur de plusieurs écoles périphériques de la ville», a expliqué à ALM Bouabdellaoui Chaouki, président de l’Association «Ikhae». Le choix des écoles cibles a été dicté par le taux de saletés qui menacent les élèves et les riverains de ces écoles. Les actions de collecte des déchets sont souvent accompagnées par la plantation d’arbres et la réalisation de toiles murailles pour sensibiliser à l’importance de l’environnement et de sa protection. La finalité étant d’impliquer l’ensemble des élèves dans la généralisation de la culture environnementale. «Ikhae» est engagée aussi dans le nettoyage de certaines places ou espaces publics. C’est le cas pour le parc Lalla Aïcha et le parc récréatif de Sidi Maâfa. Au programme aussi deux actions au cours de ce mois, la première ciblera ce 15 février l’école Sakia El Hamra à l’occasion de la Journée mondiale de la propreté. La seconde campagne de sensibilisation au respect du code de la route profitera aux enfants de moins de douze ans et aura lieu le 18 février au centre socioculturel de Koulouche, en marge de la Journée nationale de la sécurité routière. Il est à préciser par ailleurs que l’Association des œuvres sociales des éboueurs d’Oujda a organisé, vendredi dernier, une journée de don de sang en collaboration avec l’Association des donneurs de sang de l’Oriental. Elle a connu la contribution de 57 éboueurs.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *