Oujda : Renforcement du réseau routier rural pour contourner l enclavement

Oujda : Renforcement du réseau routier rural  pour contourner l enclavement

Dans le but de consolider les infrastructures existantes du programme du réseau routier rural, le wali de l’Oriental et gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad, Mohamed Mhidia, a donné dimanche le coup d’envoi pour le démarrage des travaux de construction d’une route rurale reliant les routes nationales 2 et 6.
Un tronçon routier qui est venu à point nommé pour résoudre l’enclavement de certaines zones, engendré par les grands projets structurants que connaît l’Oriental. Au fait, la construction du nouvel aéroport international d’Oujda a barré le lien direct par réseau routier à quelque 2.300 citoyens. La clôture de l’aéroport en est la cause. Pour résoudre ce problème, le ministère de l’équipement et du transport a programmé une nouvelle route longue de 8,7 km et qui a nécessité une enveloppe budgétaire de l’ordre de 5,7 MDH. Sa réalisation nécessite 9 mois de travaux.
«Les enclavements engendrés par les grands projets structurants que connaît l’Oriental nécessitent un effort supplémentaire de la part du ministère de l’équipement. Une action impérative pour faciliter les déplacements au sein des zones concernées par ce type d’enclavement. De même, elle contribuera à la mise en valeur des potentialités agricoles de la région allant de Oulad Nasser à El Aleb tout en facilitant l’accès aux équipements socio-administratifs», a expliqué à ALM Mohammed Sbihi, directeur régional de l’équipement et du transport.
Il est à rappeler qu’au niveau de l’Oriental une importante population rurale a été désenclavée grâce au deuxième programme des routes rurales. La couverture actuelle est de 85% au niveau de la province d’Oujda et à 76% au niveau de l’Oriental. La finalisation de la portion qui reste sera lancée vers la fin 2012 avec spécification du budget mobilisé et période de réalisation.
Signalons par ailleurs que dans le cadre du deuxième programme national de routes rurales, l’Oriental a bénéficié de la construction de 1.075,7 km pour un montant de 667,1 MDH permettant de faire passer le taux d’accessibilité au réseau routier rural de 50% en 2005 à 76% en 2012. Un programme qui se répartit par province comme suit : Oujda-Angad 70 km pour 55,5 MDH, Taourirt 118,5 km pour 75,85 MDH, Jerada 103 km pour 43,05 MDH, Berkane 43 km pour 42 MDH, Nador 33,2 km pour 272,52 MDH et Figuig avec 408 km pour 178,2 MDH.
Quant au programme quinquennal 2010-2014, il concernera la maintenance du réseau routier existant et l’amélioration de la sécurité routière par le renforcement de la chaussée et la réalisation de plusieurs œuvres d’art, précise-t-on auprès de la direction régionale du ministère de l’équipement et du transport.
En parallèle à cet effort tout un programme a été lancé pour l’amélioration des différents axes routiers. C’est le cas des travaux pour la réalisation de la quatrième voie d’El Guerbouz et la finalisation des études pour la réalisation de la double voie Ahfir Salouane. Un projet qui reliera Oujda à Nador par double voie rapide.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *