Oujda : Ségolène Royal fascinée par l’essor de l’Oriental

Oujda : Ségolène Royal fascinée par l’essor de l’Oriental

Suite à une invitation du collectif «Nous français issus de l’immigration.. » et les autorités locales de la ville d’Oujda, la candidate au poste de premier secrétaire du Parti socialiste français, Ségolène Royal, a effectué une visite de trois jours à Oujda, le week-end dernier. Elle tenait à remercier toutes les personnes issues de l’Oriental et qui l’ont soutenue lors de sa campagne présidentielle de 2007. Elle a aussi saisi cette occasion pour effectuer des visites de découverte de certains sites économiques de l’Oriental notamment la station balnéaire de Saïdia et sa marina.
Dans une déclaration à ALM, juste avant de retourner en France, Ségolène Royal a déclaré qu’elle était venue à Oujda pour répondre à un souhait de Rabeh Labied, président de l’association «Nous français issus de l’immigration» qui l’avait conviée à visiter sa ville natale. C’est une forme de reconnaissance à l’égard de tous les Marocains de l’Oriental pour leur soutien. Cette visite lui a permis aussi de connaître de près les efforts consentis pour faire développer cette région.
«J’ai constaté qu’il y a un développement réfléchi qui prend en considération le respect du cachet architectural local, l’identité du territoire, et les traditions marocaines», a-t-elle souligné. Et d’ajouter : «J’étais attirée par une architecture non excessive mais faite de jolies façades et de belles constructions. C’est à la fois un investissement rapide pour générer des emplois et pour moderniser un secteur porteur de projets d’avenir». Pour Ségolène Royal, le tourisme est devenu une filière stratégique du développement qui engendre des opportunités de travail pour les jeunes qualifiés. C’est ce qu’elle a fait dans la région qu’elle préside la Poitou-Charentes en encourageant l’octroi de crédits hôteliers qui est en fait un métier valorisant qui contribuera au développement de manière générale. «Cela s’est fait à Saïdia avec beaucoup d’attention», a noté Ségolène Royal. Tout en spécifiant que le respect de l’architecture traditionnelle marocaine ne s’est pas fait au détriment de la modernité grâce à des services pointus et de qualité. «Avec un tourisme de qualité, le formidable accueil, la gentillesse innée des Marocains, leur générosité, leur sens de l’hospitalité, sont des atouts indéniables de développement», a-t-elle ajouté.
Par ailleurs, l’ex-candidate à la présidentielle n’a pas caché sa satisfaction pour ce qui est des avancées réalisées dans les domaines agricoles et maritimes tout en formulant le souhait de consolider les liens entre la région Poitou-Charentes et l’Oriental.
De son côté Rabeh Labied, président de l’association «Nous français issus de l’immigration», a expliqué qu’il a été mandaté par la wilaya d’Oujda  pour inviter des personnalités des milieux artistiques et politiques français pour mieux faire connaître les potentialités de l’Oriental et contribuer aux efforts menés par Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour transcender cette région en pole de développement socio-économique.
«Nous français issus de l’immigration», a souligné M. Labied, est un collectif créé en décembre 2006 suite aux événements qu’ont connus certaines banlieues des villes françaises. Il fallait impliquer les gens positivement pour qu’ils se défendent correctement dans un Etat de droit. Le changement escompté par les jeunes passe par la participation aux élections pour élire des personnes avec des programmes en mesure de défendre les intérêts des communautés étrangères. Les socialistes et la gauche partagent avec nous ce discours. Ce qui explique le pourquoi d’une implication dans le programme de Ségolène. Elle a lancé le slogan «Il faut reconnaître la France métissée». De son côté notre collectif lançait «Votez pour être écouté».  Dans cette campagne de sensibilisation pour la participation aux votes, il y avait plusieurs ressortissants marocains.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *