Oujda : Un plan d’action pour la protection contre les crues

Oujda : Un plan d’action pour la protection contre les crues

Sur instruction royale une délégation composée de Mustapha Mansouri, président de la Chambre des représentants, Yasmina Badou, ministre de la Santé et Ahmed Taoufiq Hejira, ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement de l’espace, s’est rendue dimanche à Oujda pour tenir une réunion de travail et s’enquérir de la situation des habitants des maisons endommagées par les inondations de vendredi.
Intervenant à cette occasion MM.Mansouri, Hejira et Mme Badou ont exprimé les vifs remerciements du gouvernement à tous ceux qui se sont mobilisés pour secourir dans un premier temps, aider par la suite et proposer des solutions alternatives aux familles touchées par les crues. Ils ont aussi signalé que cette visite a permis de constater les dégâts occasionnés par les inondations et d’examiner les moyens à mettre en œuvre pour assurer une réelle mise à niveau de la ville. L’objectif étant d’épargner la ville de situations similaires dans l’avenir. Les défaillances constatées sont dues notamment à des perturbations au niveau de l’aménagement du territoire, a-t-on précisé. Ils ont aussi salué l’engagement solennel des autorités locales et des bienfaiteurs pour venir en aide à la population sinistrée.
De son côté, Mohammed Brahimi,wali de l’Oriental et gouverneur de la préfecture d’Oujda Angad, a présenté un exposé détaillé sur ce qui a été entrepris pour renforcer les infrastructures affectées et secourir les sinistrés. Le comité de veille, composé des autorités locales, les élus et les services techniques compétents, a été mobilisé dès les premières heures pour faire face à tous les imprévus et lancer un programme d’action d’urgence pour doter la ville de moyens adéquats.
Quant à Rachid Heddadi, inspecteur régional du ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement de l’espace, il a dévoilé les grands axes du programme mis en place par la commission spécialisée (habitat, social, ouvrages d’art et réseaux). Le tableau récapitulatif présenté fait le bilan de 4 morts, l’effondrement de 11 constructions au niveau du quartier Mir Ali; alors que cent trente autres constructions sont menacées d’effondrement. Le nombre total des familles sinistrées est de l’ordre de 500, outre les 32 familles prises en charge au niveau du centre d’accueil du ministère de la Jeunesse et des Sports. Il a été aussi programmé la distribution de 500 kits alimentaires, 1000 couvertures et matelas ainsi que la mise en place de trois sites pour la remise des aides aux sinistrés (site de la plate-forme Lamharchi, site de la Foire et de la Maison des jeunes côté nord de la ville).
D’autres établissements scolaires ont été mobilisés pour le relogement éventuel des sinistrés.
Les aides prévoient aussi le recasement de 70 ménages dans un délai ne dépassant pas trois mois et l’octroi d’aide à la location et d’aide par la remise des matériaux de construction pour les ménages les plus démunis.
Un premier engagement des mécènes pour la construction de 1350 m² de planchers est déjà acquis alors que la douane s’est engagée pour remettre 50 tonnes de fer à béton pour la construction des maisons.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *