Oujda : Une journée pour les droits de la femme

L’association Oujda Ain Ghazal 2000 vient d’animer une journée de sensibilisation aux problèmes que rencontrent les femmes en situation difficile. Cette action a pour but d’attirer l’attention sur les difficultés rencontrées par ces femmes en quête de stabilité familiale et victimes d’injustice sociale. Les ateliers organisés à cette occasion avaient pour but d’informer les femmes sur les lois et les procédures à entreprendre en cas de problèmes. Les thèmes proposés étaient axés sur des séances introductives en droit liées à la liberté, la dignité et le droit au travail.
Pour apporter son soutien aux femmes en situation difficile, cette association gère par ailleurs un centre d’hébergement en partenariat avec la fondation Mohammed V pour la solidarité. Le centre «Orientation, soutien, écoute spécialisée » (OSES) est l’unique structure d’accueil de femmes en difficulté au niveau de l’Oriental. Ce centre comprend dix chambres dont chacune peut accueillir trois lits adultes et un lit d’enfant. Cet espace est spécialement conçu pour soutenir les femmes en difficulté telles que les mères célibataires, les mineures en fugues, jeunes filles victimes d’inceste et d’agression sexuelle ayant entraîné une grossesse. Le centre accueille aussi des femmes avec enfants victimes de toutes formes de violence et nécessitant un besoin immédiat d’hébergement et d’accompagnement.
Le centre a été spécialement conçu pour soutenir et renforcer toute action de sensibilisation et de plaidoyer dans le domaine d’intervention contre la violence à l’égard des femmes. Il a accueilli 706 femmes jusqu’à présent. «L’accueil est assuré par des écoutes qui rassurent les femmes à leurs arrivées et les aident à exprimer leurs souffrances. Ces femmes sont par la suite orientées vers des avocats, des psychologues et des assistantes sociales », a expliqué Zahra Zaoui, présidente de l’association Ain El Ghazel.
Selon les témoignages recueillis, les femmes sont battues mais surtout accablées par la peur, la honte et l’incompréhension. Elles sont désemparées face à des brutalités quotidiennes.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *